Actualité

États généraux de la profession infirmière : les prochaines étapes

2021 May 28
États généraux de la profession infirmière : les prochaines étapes

Au terme de deux journées riches en échanges et en réflexions suivies avec intérêt par plus de 1 000 participants, nous faisons le point sur le chemin parcouru dans le cadre de ce chantier historique et sur les prochaines étapes qui amorceront ce virage si nécessaire pour la profession infirmière et la population québécoise dans son ensemble.

Au cours des derniers mois de consultations et d’audiences qui ont mené aux États généraux des 20 et 21 mai derniers, de nombreuses pistes d’action ont été proposées, analysées et sous-pesées en vue d’une contribution accrue et bonifiée des infirmières et infirmiers à l'amélioration des soins de santé au Québec. Dix-neuf d’entre elles, en lien avec le champ d’exercice, l’innovation et la spécialisation, ainsi que la formation ont été retenues, discutées puis priorisées lors de ce rendez-vous historique.

 

« Nous avons beaucoup de données qui nous permettront, à Robert Salois et à moi-même, d’aller encore plus loin dans notre réflexion au cours des prochaines semaines, voire de l’été, en vue de rédiger le rapport final des commissaires, où des recommandations – fruit des diverses consultations – seront amenées et, bien sûr, documentées. » - Francine Ducharme, commissaire

 

Ce rapport sera déposé au Comité des partenaires, composé de 14 organisations infirmières, à la fin de l’été et rendu public au début de l’automne. Un comité de suivi sera ensuite mis en place avec le concours de ces partenaires qui ont joué un rôle crucial depuis le mois d’août dernier dans l’élaboration et le déploiement des États généraux, et aura pour mission de mettre en œuvre les recommandations des commissaires.

Luc Mathieu, président de l’OIIQ, tenait quant à lui à réitérer sa pleine confiance en la communauté infirmière, à remercier celle-ci pour son implication et son engagement indéfectibles et à l’inviter à suivre de près les développements à venir. Le rôle de l’OIIQ sera désormais d'amplifier la voix maintenant très claire de la profession auprès de la population comme des décideurs.

Pour aller plus loin