Actualité

Exercice illégal de la profession et usurpation de titre d’infirmière : de rares cas devant lesquels nous devons faire preuve d’une extrême prudence

2019 May 31
Exercice illégal de la profession et usurpation de titre d’infirmière : de rares cas devant lesquels nous devons faire preuve d’une extrême prudence

Fort de sa mission de protection du public, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) assure que des mécanismes de vérification sont mis à la disposition des établissements de santé en tout temps, et ce, en ligne, 24 heures sur 24, pour vérifier si une personne est membre de l’OIIQ et en droit d’exercer la profession infirmière.

 

De plus, à la fermeture du Tableau de l’Ordre, nous sommes à la disposition des établissements de santé pour vérifier leur liste d’infirmières. Le cas rapporté hier au sujet d’une usurpation de titre au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean est extrêmement rare.

 

Pour aller plus loin