Éditorial du président

L’AGA de l’OIIQ : un levier incontournable pour la profession infirmière

2020 Sep 17
L’AGA de l’OIIQ : un levier incontournable pour la profession infirmière

En cette année 2020 où la profession a occupé l’avant-plan de la scène médiatique comme jamais auparavant, votre participation à la vie démocratique de l’OIIQ est d’autant plus significative. Et plus que jamais, l’Ordre doit sentir votre appui quant à la nouvelle planification stratégique 2020-2023.

C’est pourquoi je tiens à inviter tous les membres de la profession à participer à l’Assemblée générale annuelle de l’OIIQ, qui se tiendra le 9 novembre prochain de 8 h à 10 h 15 en mode virtuel, compte tenu de la pandémie et des mesures sanitaires en vigueur. Toutefois, que l’AGA se déroule virtuellement n’en diminue en rien la portée, bien au contraire!

Chaque voix compte, car l’AGA est l’occasion d’améliorer nos façons de faire, de susciter des débats, de faire des constats, de partager votre expérience, de définir l’avenir et de présenter vos propositions avec le souci de mieux répondre aux besoins de la population, surtout dans le contexte actuel.

Chères déléguées, chers délégués, j’aimerais m’adresser plus spécifiquement à vous. Chacun d’entre vous représente 75 infirmières et infirmiers de votre région. Ce privilège, octroyé par les membres, est une grande fierté et responsabilité. Le droit de vote que vous exercerez est une opportunité de prise de parole en vue d’influencer le cours des choses. Je vous remercie d’ailleurs pour votre précieuse collaboration et j’en appelle à votre professionnalisme : l’atteinte du quorum est essentielle en tout temps lors de l’AGA afin que celle-ci ait lieu. Votre présence est donc essentielle, voire primordiale, au début de l’AGA ainsi que tout au long de son déroulement. Dans les prochaines semaines, des communications suivront pour vous offrir l’assistance technique dont vous aurez besoin lors de l’AGA. N’oubliez pas qu’en participant à l’AGA comme déléguées et délégués, vous pourrez bénéficier de deux formations gratuites en ligne de l’OIIQ au cours de la prochaine année.

L’AGA permet de nous rassembler et de profiter de l’originalité de notre organisation provinciale qui réunit dans sa structure douze ordres régionaux répartis à travers le Québec, dans le but d’atteindre les quelque 78 000 membres de la profession – la force vive du réseau de la santé. Vous êtes tous des leviers pour la réalisation de notre plan stratégique 2020-2023 de sorte qu’ensemble, nous relevions les défis en santé en vue de soigner la population à la hauteur de nos compétences.

Je profite de l’occasion pour vous informer que nous mettons en place une nouvelle plateforme au sein de l’OIIQ, le Conseil des sections, qui permettra aux présidentes et présidents des régions d’échanger, d’élaborer des projets communs et d’opérationnaliser notre projet d’entente de collaboration entre l’OIIQ et les ordres régionaux dont l’adoption est prévue pour le mois d’octobre 2020. De plus, il leur sera possible de transmettre des avis et recommandations au Conseil d’administration sur tout enjeu lié à la profession et sur tout autre sujet sur lequel le Conseil d’administration sollicitera son avis.

Forum 2020 sur la pratique infirmière

Le Forum virtuel 2020 | Au cœur de l’expertise, d’une durée de 1 h 30, se tiendra à la suite de l’AGA de 11 h à 12 h 30 en vue de faire le point sur la pratique infirmière en temps de pandémie.

En compagnie de l’animatrice Marie Grégoire, des journalistes de renom Marie-France Bazzo, Alec Castonguay et Emmanuelle Latraverse, et des infirmières engagées dans la lutte contre la COVID-19, Geneviève Archambault, Nathalie Pigeon et Lydia Tania Ziani, nous réfléchirons ensemble à la reconnaissance de l’expertise infirmière durant la crise sanitaire, tant dans les milieux de soins qu’en regard de la perception populaire.

L’événement est gratuit, mais il est important de vous y inscrire. Votre participation au Forum équivaut à 1,5 heure de formation continue non accréditée pour la période de référence se terminant le 31 décembre 2020.

Croyez-moi, c’est un rendez-vous à ne pas manquer.

À bientôt,

 

Luc Mathieu, inf., D.B.A.