Actualité

L’OIIQ joint sa voix à celles deux autres ordres en vue de permettre à d’autres professionnels de poser des diagnostics pour élargir l’accès en santé mentale

2020 Feb 14
L’OIIQ joint sa voix à celles deux autres ordres en vue de permettre à d’autres professionnels de poser des diagnostics pour élargir l’accès en santé mentale

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec se montre en faveur du principe d’élargir le diagnostic des troubles mentaux à d’autres professionnels habilités à le faire afin de permettre un meilleur accès aux services en santé mentale, tel que proposé par le Collège des médecins du Québec et l’Ordre des psychologues du Québec. Il est effectivement cohérent de permettre notamment aux infirmières (avec attestation de formation), aux psychologues, aux conseillers en orientation (avec attestation de formation) et aux sexologues (avec attestation de formation) de poser un diagnostic pour lequel ils ont les compétences nécessaires pour désengorger le système de santé.