Actualité

Maltraitance au Manoir Liverpool : l’OIIQ déclenche les mécanismes de protection du public

2021 Feb 16
Maltraitance au Manoir Liverpool : l’OIIQ déclenche les mécanismes de protection du public

Compte tenu de l’information contenue dans le rapport du CISSS de Chaudière-Appalaches faisant état de maltraitance au Manoir Liverpool de Lévis et qui laisse croire qu'au moins une infirmière ou un infirmier n'aurait pas respecté un ou des articles d'une loi ou d'un règlement qui régit la profession infirmière, le bureau du syndic fera enquête en vertu du rôle de protection du public de l'Ordre.

Le rapport du CISSS de Chaudière-Appalaches fait état de graves négligence et maltraitance des résidents de l’établissement, notamment dans la qualité des soins d’hygiène dispensés, le service alimentaire et le suivi des plans de soins. L’enquête du bureau du syndic portera sur les comportements professionnels et la conduite des infirmières et infirmiers identifiés .

L’enquête du bureau du syndic déterminera s’il y a lieu de porter plainte devant le Conseil de discipline, qui décidera alors à son tour de la culpabilité ou non du ou des membres de la profession infirmière en cause et, s'il y a lieu, de la sanction qui s’impose.  La sanction peut se traduire notamment par la réprimande, la radiation temporaire ou permanente du Tableau ou même la révocation du permis. 

Pour en savoir plus

Consultez les articles et reportages ayant découlé d’entrevues avec Luc Mathieu, président de l’OIIQ :

 

Pour aller plus loin