Actualité

Nouveautés sur la vaccination contre la COVID-19

23 novembre 2021 | Mise à jour
2021 Apr 30
Nouveautés sur la vaccination contre la COVID-19

Précisions sur l’arrêté ministériel du 7 avril 2021 permettant entre autres la contribution de nouvelles personnes à la vaccination contre la COVID-19

En contexte d’urgence sanitaire, le ministre de la Santé et des Services sociaux a publié un nouvel arrêté ministériel le 7 avril 2021, permettant la contribution de nouvelles personnes à la vaccination contre la COVID-19 et apportant notamment des changements au Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées par des personnes autres que des infirmières et des infirmiersVous trouverez ci-dessous des explications et précisions en lien avec certaines dispositions prévues à cet arrêté.

 

Modifications à l’admissibilité à l’externat en soins infirmiers

Pour la durée de l'état d'urgence sanitaire, il sera dorénavant possible pour les étudiantes et étudiants en sciences infirmières ayant complété avec succès au moins 37 crédits du programme d’études de l’Université McGill de faire une demande pour obtenir un statut d’externe en soins infirmiers. Ces derniers s’ajoutent à la liste des étudiantes et étudiants admissibles à l’obtention d’un statut d’externe en soins infirmiers.

Aussi, pour l’ensemble des personnes visées par les conditions d’admissibilité à l’externat, la condition « depuis 12 mois et moins » a été remplacée par la condition d’être inscrit à un programme d’études qui mène à l’obtention d’un diplôme donnant ouverture au permis de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, au moment de la demande.

 

Ajout d’un endroit où les externes en soins infirmiers pourront exercer

Les externes en soins infirmiers pourront dorénavant exercer dans un centre local de services communautaires exploité par un établissement public ou privé conventionné au sens de la Loi sur les services de santé et les services sociaux ou de la Loi sur les services de santé et les services sociaux pour les autochtones cris. Cet endroit s’ajoute donc à ceux déjà permis.

Par ailleurs, cet ajout signifie que les externes en soins infirmiers pourront participer à l’offre de services en mission CLSC dont les activités de santé publique dans la communauté, y compris les centres de vaccination massive, selon les conditions prévues au Règlement, notamment d’exercer sous la supervision d’une infirmière ou d’un infirmier en vue d’une intervention rapide.

 

Ajout de personnes pouvant être impliquées dans le cadre de la vaccination contre l’influenza et contre la COVID-19

 

Étudiantes et étudiants en soins infirmiers et en sciences infirmières

Les étudiantes et étudiants ayant complété la première année d’un programme d’études collégiales ou d’un programme d’études universitaires de premier cycle dont le diplôme donne ouverture au permis de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec peuvent maintenant être impliqués dans le cadre de la vaccination contre l’influenza et contre la COVID-19. Ils peuvent dorénavant administrer un vaccin contre l’influenza et contre la COVID-19, sans ordonnance, à toute personne âgée d’au moins 5 ans et peuvent également, sans ordonnance, mélanger des substances en vue de compléter la préparation d’un vaccin contre la COVID-19, aux conditions suivantes :

  • Agir pour le compte d’un établissement de santé et de services sociaux;
  • Avoir suivi une formation à cet effet, dispensée sous l’autorité du directeur des soins infirmiers d’un tel établissement;
  • S’assurer de la présence sur place de l’un des professionnels suivants pour procéder à l’évaluation préalable à la vaccination, assurer la surveillance clinique post-vaccination et intervenir en situation d’urgence : infirmière ou infirmier, médecin, sage-femme, inhalothérapeute ou pharmacien.

Quant aux étudiantes et étudiants visés par cet arrêté, qui ne sont ni des externes, ni des CEPI et qui n'ont pas d'autorisation spéciale, il n'y aura pas de confirmation émise quant à leur statut par l'OIIQ.

Ces personnes ne pourront pas signer leurs interventions en tant qu'« étudiante inf.» ou « étudiant inf. », puisqu'elles n'agissent pas à ce titre dans le cadre de leur programme d'études. Il est suggéré qu'elles s'identifient avec leur prénom et nom ainsi qu'avec le numéro de l'arrêté (ex. : Prénom Nom (arrêté 2021-022)).

 

Autres groupes de personnes

De nouveaux groupes de personnes s’ajoutent également à ceux étant actuellement impliqués dans le cadre de la vaccination contre l’influenza et contre la COVID-19. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter l’arrêté.

Aussi, nous vous précisons que le document Vaccination contre l’influenza et contre la COVID-19 : qui fait quoi et à quelles conditions a été modifié pour tenir compte de ces changements.

En terminant, nous avons préparé un tableau-synthèse des différents intervenants en soins infirmiers étant impliqués dans la vaccination contre l’influenza et contre la COVID-19, que nous vous invitons à consulter et qui se veut un complément au document cité au paragraphe précédent.

Pour aller plus loin