Professional practice

 

Resources for nurses

 

Pratique clinique

Optimiser le traitement pharmacologique de la clientèle âgée atteinte de diabète

Par Marie-Eve Gagnon, inf., M. Sc., et Caroline Sirois, B. Pharm., Ph. D.

|
2020 Jan 10
Optimiser le traitement pharmacologique de la clientèle âgée atteinte de diabète

Le Québec est une société vieillissante. Dans 10 ans, un Québécois sur quatre sera âgé de 65 ans et plus.

Dans 40 ans, une personne sur 10 aura plus de 80 ans (Institut de la statistique du Québec, 2014). Ce vieillissement occasionne l’émergence d’une panoplie de maladies chroniques où le diabète figure parmi les plus fréquentes. Près du quart de la population aînée québécoise souffre en effet de cette maladie (Plante, Sirois, Larocque et Simard, 2015), et cette proportion ne devrait que s’accroître avec les années. L’impact du diabète sur le système de santé est donc considérable.

Une prise en charge optimale reposant sur de saines habitudes alimentaires et l’activité physique se révèle essentielle afin de réduire les conséquences du diabète (Diabète Canada, 2018). Quant aux traitements pharmacologiques, ils constituent une avenue presque indispensable pour la plupart des personnes diabétiques. Non seulement on souhaite traiter l’hyperglycémie à l’aide d’agents antidiabétiques oraux ou de l’insuline, mais la prévention et le traitement des facteurs de risque cardiovasculaires revêtent une grande importance en vue de réduire l’impact associé aux comorbidités cardiométaboliques.

Le fardeau de la médication peut ainsi devenir lourd pour les aînés atteints de diabète. Comme ils présentent en outre cinq autres comorbidités en moyenne (Hovstadius et Petersson, 2012), il va sans dire que le nombre de médicaments qu’ils doivent prendre peut devenir important. Notre récente étude démontre que les Québécois atteints de diabète qui étaient âgés entre 66 et 75 ans en 2014-2015 consommaient en moyenne 11,8 (± 6,7) médicaments différents par année (Gagnon, Sirois et Simard, 2019a).

Par l’étendue de son champ d’exercice et les activités professionnelles qui lui sont réservées, l’infirmière est en mesure d’apporter une contribution significative dans l’optimisation du traitement pharmacologique de la personne âgée atteinte de diabète. L’approche essentielle pour atteindre ce but se compose de deux parties : 1) assurer une combinaison de traitements du diabète; et 2) réduire l’utilisation des médicaments potentiellement inappropriés.

 

 


Références :

American Geriatrics Society 2015 Beers Criteria Update Expert Panel (AGS). (2015). «American Geriatrics Society 2015 Updated Beers Criteria for potentially inappropriate medication use in older adults». Journal of the American Geriatrics Society, 63(11), 2227-2246. Repéré à https://doi.org/10.1111/jgs.13702

Blais, C., Jean, S., Sirois, C., Rochette, L., Plante, C., Larocque, I., … Émond, V. (2014). «Le système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ), une approche novatrice». Maladies
chroniques et blessures au Canada, 34(4), 247-256.

Brodaty, H. et Arasaratnam, C. (2012). «Meta-analysis of nonpharmacological interventions for neuropsychiatric symptoms of dementia». American Journal of Psychiatry, 169(9), 946-953. Repéré à https://doi.org/10.1176/appi.ajp.2012.11101529

Diabète Canada. (2018). «Diabetes Canada 2018 Clinical practice guidelines for the prevention and management of diabetes in Canada». Canadian Journal of Diabetes, 42(suppl. 1), S1-S325. Repéré à http://guidelines.diabetes.ca/cpg

Durand, S., Brodeur, J., Gagnon, N., Maillé, L. et St-Onge, J. (2011). «VIP – Vigilance infirmière en pharmacothérapie. Guide d’évaluation et de surveillance clinique des effets des médicaments».

Westmount, QC: Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ).

Gagnon, M. E., Sirois, C. et Simard, M. et Plante C. (2019a – sous presse). «Polypharmacy and pharmacological profile of diabetes in older individuals: a population-based study in Quebec, Canada».

Gagnon, M. E., Sirois, C. et Simard, M. et Roux B. (2019b – à paraître). « Potentially inappropriate medications in older individuals with diabetes: a population-based study in Quebec, Canada ».

Hovstadius, B. et Petersson, G. (2012). «Factors leading to excessive polypharmacy». Clinics in Geriatric

Medicine, 28(2), 159-172. Repéré à https://doi.org/10.1016/j.cger.2012.01.001

Institut de la statistique du Québec. (2014). «Perspectives démographiques du Québec et des régions, 2011-2061». Québec: ISQ. Repéré à http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/perspectives/perspectives-2011-2061.pdf

Kirkman, M. S., Briscoe, V. J., Clark, N., Florez, H., Haas, L. B., Halter, J. B., … Swift, C. S. (2012). «Diabetes in older adults: Consensus report». Journal of the American Geriatrics Society, 60(12), 2342-2356. Repéré à https://doi.org/10.1111/jgs.12035

Kwan, D. et Farrell, B. (2013). «Polypharmacy: Optimizing medication use in elderly patients». Pharmacy Practice, 4(1), 20-25.

Morin, L., Laroche, M.-L., Texier, G. et Johnell, K. (2016). «Prevalence of potentially inappropriate medication use in older adults living in nursing homes: A systematic review». Journal of the American Medical Directors Association, 17(9), 862.e1-862.e9. Repéré à https://doi.org/10.1016/j.jamda.2016.06.011

O’Mahony, D., O’Sullivan, D., Byrne, S., O’Connor, M. N., Ryan, C. et Gallagher, P. (2015). «STOPP/START criteria for potentially inappropriate prescribing in older people: Version 2». Age and Ageing, 44(2),
213-218.

Plante, C., Sirois, C., Larocque, I. et Simard, M. (2015). «Utilisation des médicaments antidiabétiques et cardioprotecteurs chez les aînés diabétiques au Québec en 2011-2012». Québec: Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Repéré à https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2029_medicaments_antidiabetiques_cardioprotecteurs_aines.pdf

Regroupement des Unités de courte durée gériatriques et des services hospitaliers de gériatrie du Québec (RUSHGQ). (2015). «Guide de gestion médicamenteuse en UCDG». 134 p. Repéré à http://www.rqrv.com/fr/document/guide_gestion_medicamenteuse.pdf

Seitz, D. P., Brisbin, S., Herrmann, N., Rapoport, M. J., Wilson, K., Gill, S. S., … Conn, D. (2012). «Efficacy and feasibility of nonpharmacological interventions for neuropsychiatric symptoms of dementia in long term care: A systematic review». Journal of the American Medical Directors Association, 13(6), 503-506.e2. Repéré à https://doi.org/10.1016/j.jamda.2011.12.059

Sirois, C. et Ouellet, N. (2018). «La déprescription chez les aînés et le rôle des infirmières pour tendre vers des polymédications appropriées, une revue narrative de la littérature». Revue francophone internationale de recherche infirmière, 4(1), 20-29. Repéré à https://doi.org/10.1016/j.refiri.2017.12.001

 

Pour aller plus loin