Professional practice

 

Resources for nurses

 

Pratique professionnelle
Perspective infirmière | Été 2022

Perturbations du sommeil en milieu hospitalier : les implications pour l’infirmière

Caroline Arbour, inf., Ph. D., Sabrina Bouferguene, M. Sc. et David Williamson, B. Pharm., Ph. D.

Perturbations du sommeil en milieu hospitalier : les implications pour l’infirmière
Développement professionnel continu | Perturbations du sommeil en milieu hospitalier : les implications pour l’infirmière

Le plus souvent, les patients hospitalisés dorment peu ou mal. Leur sommeil est fréquemment perturbé, principalement en période post-opératoire et à l’unité de soins intensifs. Ces perturbations dépendent de facteurs physiologiques et environnementaux dont plusieurs peuvent être atténués. Bien que le sommeil soit essentiel à la santé et à la récupération, il est souvent négligé dans l’élaboration des plans de soins infirmiers.

Objectifs d’apprentissage
  1. Décrire les mécanismes physiologiques du sommeil et leur rôle dans le maintien global de la santé.

  2. Expliquer pourquoi un environnement et des pratiques cliniques défavorables au sommeil nuisent à la récupération pendant une hospitalisation.

  3. Soutenir les interventions infirmières qui favorisent un sommeil récupérateur en milieu hospitalier.

 

Cet article résume les différents stades du sommeil, leurs rôles dans le maintien de la santé et les facteurs les influençant en milieu hospitalier. Il propose des interventions qui permettront aux infirmières de réduire les perturbations du sommeil chez un patient hospitalisé.

Définition et stades du sommeil

Le sommeil se définit comme une baisse de l’état de conscience entre deux périodes d’éveil (Mendelson, 2017). Il est caractérisé par une perte de vigilance, une diminution du tonus musculaire et une conservation partielle des sens. Contrairement à d’autres formes de perte de conscience telles que le coma ou l’anesthésie, le sommeil est un état neurologique récurrent et facilement réversible.