Communiqué de presse

Portrait régional de l’effectif infirmier 2019-2020
Abitibi-Témiscamingue

Près de 20 % des infirmières et infirmiers sont autorisés à prescrire
2020 Oct 21
Portrait régional de l’effectif infirmier 2019-2020 <br/> Abitibi-Témiscamingue

Rouyn-Noranda, le 21 octobre 2020 — L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé aujourd’hui qu’au 31 mars 2020, 1 309 infirmières et infirmiers exerçaient la profession dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue, dont 255 (19,5 %) sont autorisés à faire des activités de prescription et 17 sont des infirmières praticiennes spécialisées et infirmiers praticiens spécialisés. D’ailleurs, cette région compte une proportion de prescripteurs parmi les plus élevées du Québec, la moyenne provinciale étant de 13 %. En 2019-2020, l’effectif a enregistré une légère croissance de 0,8 %, et ce, après deux années de décroissance. Malgré tout, la région maintient un taux d’infirmières et infirmiers en soins directs pour 1 000 habitants comparable à la moyenne provinciale, soit 7,19.

En 2019-2020, 49 infirmières et infirmiers de la relève ont obtenu un emploi en Abitibi-Témiscamingue, soit 32 % de plus que l’année précédente. Parmi cette relève, 75 % poursuivent leur formation au baccalauréat, soit l’un des taux les plus élevés de la province. Également, la région affiche l’un des meilleurs taux de rétention de sa relève : 81 % travaillent toujours dans la région cinq ans après l’embauche, contre une moyenne provinciale de 75 %. Soulignons que le taux de rétention dans la profession, sans tenir compte de la mobilité régionale, est de 90 %.

 

Pour en savoir davantage 

 

À propos de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

L’OIIQ est le plus grand ordre professionnel dans le domaine de la santé au Québec. Il est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. L’OIIQ est également guidé par ses valeurs de gouvernance que sont la confiance, la bienveillance, le respect et l’équité. Il compte quelque 78 000 membres et quelque 16 000 étudiants immatriculés. Sa mission est d’assurer la protection du public par et avec les infirmières et infirmiers, tout en veillant à l’amélioration de la santé des Québécois. L’OIIQ a également pour mandat d’assurer la compétence et l’intégrité des infirmières et infirmiers du Québec ainsi que de contribuer à la promotion d’une pratique infirmière de qualité.