Actualité

Testez vos connaissances sur la vaccination grâce à nos mises en situation!

2018 Nov 28
Testez vos connaissances sur la vaccination grâce à nos mises en situation!

Grâce à des mises en situation concrètes, mettez en pratique les connaissances acquises à travers nos articles.

 

Mise en situation 1

Monsieur Grippette, 76 ans, se rend à votre cabinet de consultation situé dans une pharmacie. Il aimerait recevoir le vaccin contre l’Influenza. Selon les données recueillies lors de votre évaluation de la condition physique et mentale de ce client, vous considérez qu’il est pertinent de lui administrer ce vaccin. 

1. Fait-il partie des clientèles visées par le Programme de gratuité du MSSS?

Réponse: OUI

En consultant le PIQ, vous trouverez les indications permettant d’administrer ou non le vaccin d’Influenza. Les personnes âgées de 75 ans et plus sont considérés à risque élevé de complications et peuvent recevoir gratuitement ce vaccin.

 

2. Comment allez-vous procéder pour avoir accès aux vaccins gratuits financés par le MSSS?

a) en contactant votre Direction de santé publique (DSP) régionale;

b) en effectuant une demande pour usage professionnel auprès de votre pharmacien;

c) en prescrivant le vaccin au nom du patient;

d) a) et b);

e) toutes ces réponses.

 

Réponse : a)

Si vous souhaitez obtenir des vaccins financés par le ministère de la Santé et des Services sociaux, vous devez vous adresser à la DSP de votre région pour vous informer des modalités d'accès aux vaccins gratuits du Programme québécois d'immunisation. En fonction de l'organisation régionale des services de vaccination, la DSP pourrait conclure une entente avec vous afin que vous puissiez obtenir et fournir les vaccins gratuits prévus au Programme. La DSP n'a toutefois pas l'obligation de conclure des ententes avec les vaccinateurs qui en font la demande.

 

3. Devez-vous aviser le client qu’il pourrait avoir accès gratuitement à ce vaccin en milieu public?

Réponse : OUI

Monsieur Grippette étant visé par le Programme de gratuité, si vous n’avez pas accès aux vaccins financés par le MSSS, vous devez l’aviser de la possibilité d’obtenir le vaccin gratuitement ailleurs, sans quoi vous n’aurez pas obtenu son consentement libre et éclairé. Il lui reviendra alors de décider de payer ou non pour le vaccin et le service infirmier offerts en pharmacie.

Pour en savoir plus, lisez Vaccination : pour une prise de décision éclairée de la clientèle, Chronique déontologique, 12 avril 2016. 

 

4. Vous n’avez pas accès à des vaccins financés par le MSSS. Monsieur Grippette accepte de payer le vaccin et vos services infirmiers. Comment allez-vous vous procurer le vaccin?

a) en contactant votre DSP régionale;

b) en effectuant une demande pour usage professionnel auprès de votre pharmacien;

c) en prescrivant le vaccin au nom du patient;

d) a) et b);

e) toutes ces réponses.

 

Réponse : b)

Vous pouvez faire une demande pour usage professionnel en fonction du Règlement sur les conditions et modalités de vente des médicaments, modifié en 2007, qui vous habilite à vendre un vaccin administré conformément au Protocole d'immunisation du Québec, à condition que vous vous le procuriez auprès d’un pharmacien.

Malgré les similitudes avec une prescription, une demande pour usage professionnel n’est pas une prescription puisqu’elle est faite au nom de l’infirmière et non au nom du patient.

Si vous administrez un vaccin vendu par un pharmacien, vous devez demander un prix juste et raisonnable. Sur votre relevé d’honoraires, en plus des renseignements sur les soins et les services donnés, vous devez indiquer spécifiquement le prix de vente du vaccin pour que le patient soit en mesure de connaître le prix à payer pour le vaccin. Il doit aussi être avisé de la possibilité d’obtenir le vaccin gratuitement ailleurs lorsque celui-ci est visé par le Programme de gratuité, le cas échéant.

Pour en savoir plus, lisez Vaccination : pour une prise de décision éclairée de la clientèle, Chronique déontologique, 12 avril 2016. 

 

Mise en situation 2

Madame Inutéro, 19 ans, est venue vous consulter en clinique médicale pour un dépistage d’ITSS asymptomatiques. Elle en profite pour vous poser des questions sur le Gardasil. Elle vous tend une ordonnance individuelle pour le Gardasil signée par son médecin de famille.

1. Pouvez-vous lui administrer le vaccin?

Réponse : OUI

Nous sommes alors dans l’activité réservée Administrer des médicaments ou d’autres substances, lorsqu’ils font l’objet d’une ordonnance. Ici, c’est le médecin qui a pris la décision en lien avec l’administration du vaccin et non l’infirmière de par son activité réservée : Procéder à la vaccination dans le cadre d’une activité découlant de l’application de la Loi sur la santé publique.

 

Mises en situation 3

Madame Virale, 21 ans, externe en soins infirmiers, vous consulte au bureau de santé de CIUSSS où elle exercera. Vous devez, selon le protocole d’embauche, valider son profil de vaccination. Elle ne se souvient plus si elle a eu ou non la varicelle enfant. Comment en être certaine?

1. Pouvez-vous, selon votre évaluation, effectuer une recherche sérologique sans ordonnance?

Réponse : OUI

Le PIQ permet de procéder, sans ordonnance, à la recherche sérologique d’antigènes et d’anticorps avant et après la vaccination.

 

Pour en savoir plus sur la vaccination

 

 

Pour aller plus loin