Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Êtes-vous impliqués dans le Conseil des infirmières et infirmiers (CII) de votre établissement?

15 mai 2019
Êtes-vous impliqués dans le Conseil des infirmières et infirmiers (CII) de votre établissement?

Vous avez des choses à dire pour améliorer l’efficacité des soins de santé dans votre établissement. Faire entendre votre voix par le biais de votre CII vous permet d’agir concrètement en faveur du rehaussement de la qualité des services.

 

Le CII est une instance consultative prévue par la Loi sur les services de santé et les services sociaux. Composé de l’ensemble du personnel infirmier dans chaque établissement, il s’agit d’un canal direct pour la transmission de recommandations au Conseil d’administration d’un établissement et l’émission d’avis à son directeur général. Le CII a notamment comme responsabilité de formuler des recommandations dans cinq domaines touchant directement la pratique des soins infirmiers :

  • l’appréciation, de manière générale, de la qualité des actes infirmiers posés dans le centre;
  • l’appréciation de la qualité des activités exercées par les IPS, et cela, en collaboration avec d’autres professionnels;
  • les règles de soins infirmiers applicables à leurs membres dans le centre;
  • les règles de soins médicaux et les règles d’utilisation des médicaments applicables à leurs membres dans le centre;
  • la distribution appropriée des soins dispensés par leurs membres dans le centre.

Le CII constitue donc un levier important pour faire entendre la voix du personnel infirmier. Ses interventions permettent de mettre en évidence la contribution unique des infirmières et infirmiers à l’efficacité des soins de santé et à l’amélioration des services auprès des usagers.

 

Les ingrédients d’un CII performant

Cela passe d’abord par la mobilisation et l’engagement du personnel infirmier dans le CII. Plus la participation est importante, plus il aura un impact significatif. Le CII a également besoin de l’adhésion de la direction générale et de la direction des soins infirmiers de l’établissement.

De gauche à droite : Mme Cheryl-Ashcar Toussaint, membre du CECII, M. Bernary Corielus, président du CECII, M. Luc Mathieu, président OIIQ, M. Dominic Dubé-Ouellet, membre du CECII, Mme Christiana Bonneau, membre du CECII, M. Jean-Sébastien Turcotte, Directeur des soins infirmiers et services multidisciplinaires, Mme Renée Fugère, présidente-directrice générale et Mme Lorraine Plante, adjointe au directeur des soins infirmiers et services multidisciplinaires
De gauche à droite : Mme Cheryl-Ashcar Toussaint, membre du CECII, M. Bernary Corielus, président du CECII, M. Luc Mathieu, président OIIQ, M. Dominic Dubé-Ouellet, membre du CECII, Mme Christiana Bonneau, membre du CECII, M. Jean-Sébastien Turcotte, Directeur des soins infirmiers et services multidisciplinaires, Mme Renée Fugère, présidente-directrice générale et Mme Lorraine Plante, adjointe au directeur des soins infirmiers et services multidisciplinaires

Dans le cadre des semaines de la santé mentale et de la profession infirmière, Luc Mathieu, président de l’OIIQ, a rencontré le comité exécutif du CII (CECII) de l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel. Il s’agit d’un comité qui, grâce à l’appui de la direction générale et de la DSI, joue un rôle prépondérant sur la qualité des soins offerts par l’Institut.

 

Pour en savoir plus