Pratique professionnelle

 

Espace de ressources pour l'infirmière et l'infirmier

 

Déontologie

Étudiantes, externes et cepi : Quelles sont les obligations déontologiques de l’infirmière à leur égard?

Par Joanne Létourneau, inf., M. Sc., syndique, Sandra Moretti, inf., M. Sc. inf., conseillère à la consultation déontologique, et Éric Roy, inf., B. Sc., LL. M. syndic adjoint

Étudiantes, externes et cepi : Quelles sont les obligations déontologiques de l’infirmière à leur égard?

Dans l’exercice de la profession, les infirmières sont fréquemment appelées à côtoyer de nombreuses étudiantes, externes en soins infirmiers et candidates à l’exercice de la profession infirmière (CEPI). Leur arrivée dans les différents milieux de soins amène les infirmières à se questionner sur leurs obligations déontologiques envers ces personnes.

Le Code de déontologie des infirmières et infirmiers peut servir de guide pour cette réflexion, car il précise les devoirs et obligations de l’infirmière envers non seulement le public et le client, mais également envers la profession et ceux qui l’exercent.

Rappelons les obligations déontologiques de l’infirmière applicables en la matière :

  • Elle doit échanger ses connaissances avec les autres infirmières, dans la mesure de ses possibilités (art. 8).
  • Elle ne peut autoriser une personne qui n’est pas inscrite au Tableau de l’OIIQ à exercer une activité réservée aux infirmières, ni l’aider ou l’inciter à le faire (art. 51).
  • Elle doit prendre les moyens raisonnables pour assurer la sécurité des clients (art. 42).