Pratique professionnelle

 

Espace de ressources pour l'infirmière et l'infirmier

 

Développement professionnel (ACFA)
2 crédits de formation continue

Douleur aiguë pédiatrique: de l’urgence à l’unité de soins

Par Maryse Grégoire, inf., M. A., Geneviève Paquette, inf., M. Sc., Patricia Bourgault, inf., Ph. D., Johanne Lapré, inf., M. Sc., Linda Bell, inf., Ph. D., et Sylvie Lafrenaye, M.D., Ph. D.

|
01 janv. 2018
Douleur aiguë pédiatrique: de l’urgence à l’unité de soins
Crédit photo :  Zlikovec / Dreamstime

L'évaluation de la douleur était jusqu’à récemment basée essentiellement sur la perception des professionnels de la santé. L'absence d’évaluation formelle limitait l’utilisation d’un algorithme de prise en charge pharmacologique chez les tout-petits.

Objectifs d'apprentissage

  • Se familiariser avec l’Échelle française d’évaluation de la douleur pédiatrique Evendol© pour les 0 à 7 ans.

  • Se familiariser avec la prise en charge de la douleur pédiatrique à partir de l’exemple du CHUS (Hôtel-Dieu et Hôpital Fleurimont) du CIUSSS de l’Estrie–CHUS.

Le CIUSSS de l’Estrie–CHUS (Hôpital Fleurimont) utilise depuis 2001 un protocole de prise en charge de la douleur chez les enfants et les adolescents de 5 à 17 ans de son unité de pédiatrie (Falanga, Lafrenaye, Mayer et Tétrault, 2006). Une fois prescrit par le médecin, ce protocole, duquel découle une ordonnance pharmaceutique standardisée pré-imprimée, permet aux infirmières d’être autonomes pour l’ajustement des analgésiques en fonction de l’évaluation de la douleur de l’enfant. Or, chez les enfants âgés de 0 à 5 ans, l’évaluation de la douleur était jusqu’à récemment basée essentiellement sur la perception des professionnels de la santé, puisque le CHUS n’avait pas recours à une échelle validée et standardisée pour ce groupe d’âge. Cette absence d’évaluation formelle limitait l’utilisation d’un algorithme de prise en charge pharmacologique chez les tout-petits.

Afin de poursuivre l’uniformisation de la prise en charge de la douleur pédiatrique à l’aide d’une approche pharmacologique multimodale, le protocole de prise en charge de la douleur a été révisé. Cette révision a permis une gestion optimale de la douleur aiguë pédiatrique, de l’urgence à l’unité de soins, à l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke et à l’Hôpital Fleurimont. Les objectifs étaient de choisir une échelle d’évaluation de la douleur pédiatrique pour les 0 à 7 ans et de développer des outils permettant de traiter l’ensemble des enfants et des adolescents de 0 à 18 ans et d’assurer le suivi clinique de leur douleur. Cela nécessitait une adaptation du protocole initial et le choix d’une échelle d’évaluation pour la clientèle plus jeune.
 

 

Lire l'article intégral

 

 


Références

Ball, J. et Bindler, R. (2010). L’évaluation et le soulagement de la douleur. Dans J. Ball et R. Bindler (dir.), Soins infirmiers en pédiatrie (2e éd.) (p. 458-487). Saint-Laurent, QC : Éditions du Renouveau pédagogique.
Beltramini A., Ruiz-Almenar, R., Tsapis, M., Goddet, S., Galinski, M., Kessous, K., . . . Chabernaud, J.-L. (2011). Étude prospective de validité de l’échelle comportementale de douleur EVENDOL en situation pré-hospitalière, 18es Journées Pediadol – La douleur de l’enfant, quelles réponses? Paris : Unesco.
Beveridge, R., Clarke, B., Janes, L., Savage, N., Thompson, J., Dodd, G., Murray, M. et Vadeboncoeur, A. (1998). L’échelle canadienne de triage et de gravité pour les urgences – Guide d’implantation.
Carbajal, R., Paupe, A., Hoenn, E., Lenclen, R. et Olivier-Martin, M. (1997). DAN : une échelle comportementale d’évaluation de la douleur aiguë du nouveau-né. Archives de Pédiatrie, 4(7), 623-628.
Duvivier, A., Mayer, S. et Lafrenaye, S. (2014). Standardized analgesia protocol led by nurses: Efficacy maintained when based on hetero-evaluation. The Journal of Pain, 15(4, Suppl.), S1.
Falanga, I. J., Lafrenaye, S., Mayer, S. K. et Tétrault, J.-P. (2006). Management of acute pain in children: Safety and efficacy of a nurse-controlled algorithm for pain relief. Acute Pain, 8(2), 45-54.
Fournier-Charrière, E., Lassauge, F., Tourniaire, B., Ricard, C., Carbajal, R., Falissard, B., . . . Nouyrigat, V. (2006a). Élaboration d’une échelle comportementale de douleur pour l’enfant de moins de 6 ans aux urgences pédiatriques. Archives de Pédiatrie, 13(922), 129.
Fournier-Charrière, E., Reiter, F., Lassauge, F., Tourniaire, B., Ricard, C., Carbajal, R., . . . Nouyrigat, V. (2006b). Validation de l’échelle EVENDOL, une échelle comportementale de douleur pour l’enfant de moins de 6 ans aux urgences pédiatriques. Archives de Pédiatrie, 13(922), 130.
Gélinas, C., Rémy, J., Gagné, L., Desjardins, S., Chabot, M.-P., Vaillant, F. et Allard, M.-C. (2015). Le CPOT – Évaluer la douleur de patients adultes inconscients – Validation de l’échelle comportementale Critical-Care Pain Observation Tool pour évaluer la douleur de patients adultes inconscients sous ventilation mécanique à l’unité des soins intensifs. Perspective infirmière, 12(2), 48-53.
Hockenberry, M. J. et Wilson, D. (2012). Évaluation et traitement de la douleur. Dans M. J. Hockenberry et D. Wilson (dir.), Soins infirmiers – Pédiatrie (8e éd.) (chap. 7). Montréal : Chenelière Éducation.
Mattsson, J. Y., Forsner, M., et Arman, M. (2011). Uncovering pain in critically ill non-verbal children: Nurses’ clinical experiences in the pediatric intensive care unit. Journal of Child Health Care, 15(3), 187-198.
Simons, J. et Moseley, L. (2009). Influences on nurses’ scoring of children’s postoperative pain. Journal of Child Health Care, 13(2), 101-115.
 

Pour aller plus loin