Événements

 

 

 

 

Événement

Pratique collaborative 2022

Lauréate

Audrey Chouinard, inf., M. Sc. inf.
Conseillère en soins spécialisés en oncologie
Centre hospitalier de l’Université de Montréal
Voir sa biographie

Dans sa jeunesse, Audrey Chouinard a vu l’un de ses proches touché par le cancer. Ces moments difficiles lui ont tôt fait réaliser que cette maladie ne frappe pas seulement la personne concernée : elle affecte toute sa famille ainsi que sa communauté. Cette prise de conscience a largement influencé son choix de carrière et sa façon d’incarner sa pratique des sciences infirmières en soins oncologiques.

Dès son entrée à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, en 2005, Audrey Chouinard fait sa marque comme infirmière clinicienne en oncologie. Rassembleuse, avant-gardiste et novatrice, elle devient rapidement une disciple de la pratique collaborative. Quels que soient ses projets, ses révisions de documents ou ses prises de décision, les membres de l’équipe interdisciplinaire, le patient et ses proches font systématiquement partie de l’équation.

L’une des grandes solutions qu’elle a développées avec des patients-partenaires, la chimiothérapie orale à domicile, a justement remporté le prix du Programme québécois en cancérologie-évolution de la pratique en 2019. En plus d’établir une standardisation dans la pratique, ce projet interprofessionnel a permis une administration et une autogestion des symptômes sécuritaires à domicile pour les patients et leurs proches. 

Récemment, Audrey Chouinard s’est une fois de plus illustrée en améliorant la prise en charge de la clientèle avec suspicion de neutropénie fébrile au sein du Centre hospitalier de l’Université de Montréal. Ce projet s’est traduit par la mobilisation d’au moins deux patients et de 24 professionnels provenant d’une douzaine de services différents.

D’autres cheminements collaboratifs figurent déjà sur sa planche à dessin. Audrey Chouinard rêve maintenant d’optimiser la qualité et la sécurité des soins de la clientèle oncologique, afin de diminuer le recours aux urgences.

 

 

Josée Guillemette, inf., M. Sc. inf., M. Sc. adm.
Conseillère-cadre en soins infirmiers – CHU de Québec
Voir sa biographie

Devant affronter la maladie de ses parents dès son jeune âge, Josée Guillemette a toujours voulu aider les autres afin de faire une différence dans leur vie. Encore aujourd’hui, son principal objectif est de développer des outils et des partenariats avec tous les professionnels afin de favoriser un retour rapide de ses patients à une vie normale.

Animée par le désir de créer de nouveaux concepts, Josée Guillemette est devenue une partenaire active et impliquée sur l’échiquier interprofessionnel des milieux de travail où elle évolue depuis plus de 30 ans. Elle sait s’entourer, guider son équipe et ses collègues, et s’investir sans réserve dans la défense et le bien-être du patient.

Ses facultés à susciter la cohésion, sa personnalité respectueuse et ses capacités d’influencer positivement tout ce qu’elle touche lui permettent de rallier aisément ses collaborateurs vers des objectifs communs. Que ce soit la révision des modes d’organisations de soins, l’introduction de nouveaux titres d’emploi ou encore la redéfinition des actions de ses collègues professionnels, Josée Guillemette excelle à découvrir des solutions.

Elle se dit d’ailleurs particulièrement fière d’avoir participé à l’évolution des tâches des infirmières auxiliaires il y a une douzaine d’années au sein du CHUQ. Plus récemment, les pénuries de personnel ont incité Josée Guillemette et ses équipes à se pencher sur de nouvelles tâches que pourraient accomplir les techniciens ambulanciers afin d’aider les employés travaillant dans les urgences.

Sa persévérance et sa passion pour son propre développement professionnel et celui de ses collègues inspirent toutes les personnes qui la côtoient, dont la relève infirmière.

 

 

Julie Tremblay, inf., B. Sc. inf.
Infirmière en chef du Département de la santé communautaire et de l’immunisation
25e Centre des Services de santé des Forces canadiennes – Base militaire de Bagotville
Voir sa biographie

En choisissant la profession d’infirmière, Julie Tremblay savait qu’elle ferait une différence concrète dans la vie des gens. Après un premier emploi au sein d’une équipe de recherche clinique en hémato-oncologie, elle décroche un poste à la base militaire de Bagotville, près de Chicoutimi, en remplacement d’une infirmière en congé de maternité.

Une année après son embauche, en 2007, elle devient infirmière responsable du Département de la santé communautaire et de l’immunisation du Centre de Bagotville, qui compte, cette année-là, 550 militaires de plus, pour un total de 1500. Aujourd’hui, ses réalisations font d’elle une leader des Services en santé des Forces canadiennes.

Julie Tremblay dirige ce département de main de maître non seulement grâce à son ardeur, mais aussi à sa capacité à intégrer les meilleures pratiques collaboratives entre les professionnels de la santé du Centre. Actuellement, elle développe le projet d’une clinique de dépistage et de suivi de l’hypertension artérielle, et a mis sur pied, toujours en étroite collaboration interprofessionnelle, une clinique de santé-voyage. Elle supervise aussi les suivis de grossesse pour les femmes militaires.

En pleine pandémie de COVID-19, Julie Tremblay organise, coordonne et forme le personnel pour les sites de vaccination des militaires, dès la disponibilité des premiers vaccins. En parallèle, elle continue d’exercer ses fonctions d’infirmière responsable de l’immunisation expéditionnaire et opérationnelle, de la prévention des infections et des opérations du programme de la sécurité des patients.

Selon elle, tout devient possible avec l’instauration d’une collaboration interdisciplinaire, car elle permet de valoriser les capacités de chacune et chacun, tout en donnant de meilleurs soins.