Mot du président

Mot du président

Le système, la pratique et moi

Bâtir et exprimer son identité professionnelle

Notre profession et notre rôle sont appelés à évoluer au sein du réseau de la santé québécois. Nous l’avons dit à maintes reprises : la profession infirmière est l’une des clés pour procurer à la population un meilleur accès aux soins de santé. Nous avons la chance de pratiquer une profession dotée d’activités réservées et d’un champ d’exercice parmi les plus vastes. Nous devons donc agir de façon à occuper notre rôle.

Cependant, un grand défi nous guette : celui d’occuper pleinement ce champ d’exercice. Selon des études, à peine la moitié des activités réservées de soins infirmiers est effectivement exercée.

Trop souvent, nous mettons de côté les activités représentant les assises de la profession infirmière et jugées critiques en raison de leur haut risque de préjudice sur la clientèle, soit l’évaluation, la surveillance clinique et le suivi infirmier.

Qu’avons-nous donc oublié? Notre identité professionnelle? Il est devenu impératif de se l’approprier. Si nous ne jouons pas notre rôle auprès des patients, non seulement nous ne desservons pas la population, mais aussi nous renions ce qui nous anime : bien soigner.

Cette identité professionnelle est notre bien le plus cher. En plus de nous définir comme professionnels de la santé, elle façonne la perception que nous avons de nous-mêmes et de notre fonction.

Je vous invite à poursuivre cette réflexion sur l’identité professionnelle avec ces trois conférenciers :

  • Christian Rochefort, inf., Ph. D., professeur à l’Université de Sherbrooke
    Pour mieux comprendre la manière dont l’histoire a façonné notre identité professionnelle et comment les diverses transformations du système de santé ont contribué à faire de nous ce que nous sommes aujourd’hui, en tant que membres de la profession.
  • Geneviève Fortier, Fellow CRHA, première vice-présidente, Ventes et Distribution, SSQ Assurance, présidente du Conseil d’administration du CHUM et leader de l’Effet A
    Pour découvrir les outils à notre portée afin de mieux naviguer en période de turbulences.
  • Luc Mathieu, inf., D.B.A. et président de l’OIIQ
    Finalement, je vous invite à venir m’écouter. En matière de leadership, je vous proposerai d’aller au-delà des mots et vous fournirai des pistes dans le but de développer vos compétences dans ce domaine.

Au plaisir de vous y rencontrer!

 

Luc Mathieu, inf., D.B.A.
Président