Événement

Mot des commissaires

Quelque 1 200 personnes (infirmières et infirmiers, citoyens, syndicats, associations, milieux d’enseignement, etc.) ont manifesté leur intérêt à participer aux discussions sur l’avenir de la profession dans le cadre des États généraux de la profession infirmière, les 20 et 21 mai dernier. Nous saluons l’engagement remarquable de ces personnes préoccupées par le rôle de la profession infirmière dans l’amélioration de la santé des Québécois.

Les États généraux ont été le point culminant d’un chantier qui s’est amorcé au cours de l’automne 2020 : une démarche rigoureuse qui visait, d’une part, à faire remonter une diversité de points de vue en vue d’identifier les enjeux de la profession et, d’autre part, à définir les pistes d'actions à privilégier de sorte que les infirmières et infirmiers jouent pleinement leur rôle.

Lors de cet événement, nous avons créé les conditions propices à la prise de parole du plus grand nombre de personnes au sujet des pistes d’actions identifiées au cours de la période de consultation. Les participants ont eu l’occasion de participer à des discussions et à des débats, qui ont ensuite mené à l’établissement des priorités d’actions. Un exercice riche qui ajoute à notre réflexion et qui maintenant nous amène à l’étape finale : la rédaction du rapport.

Nous sommes maintenant engagés dans la rédaction du rapport. Celui-ci sera déposé en août au comité des partenaires, qui le rendra public au mois de septembre. Il constituera un guide qui, en plus d’appartenir à toute la profession infirmière, aidera à tracer le chemin pour que les infirmières et infirmiers occupent pleinement leur rôle afin de répondre aux besoins de santé des Québécois.

Nous vous remercions pour vos contributions.

 

Francine Ducharme

Robert Salois

 

Francine Ducharme

Francine Ducharme est infirmière et détient une formation postdoctorale en santé mentale. Elle a été la première infirmière à obtenir un diplôme de Ph. D. en sciences infirmières d’une université canadienne. Elle est présentement professeure titulaire à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal et a été doyenne de cette Faculté entre 2015 et 2020. Elle est chercheuse au Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal et a été titulaire d’une chaire de recherche philanthropique en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille de 2000 à 2015. Ses travaux portent principalement sur les soins infirmiers aux personnes âgées et sur les interventions de soutien auprès de leurs proches aidants. Elle est membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé et du groupe de recherche de la Société royale du Canada sur les soins de longue durée. Elle a reçu plusieurs distinctions, notamment le prix Florence de l’OIIQ dans la catégorie Recherche en sciences infirmières et le prix de rayonnement international du Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone.

Robert Salois

Robert Salois a pratiqué la médecine dentaire durant plus de 35 ans, tout d'abord pour les Forces armées canadiennes, puis au sein de son propre cabinet privé à Sherbrooke. Il a été chargé de clinique à la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal durant plusieurs années. Il a été membre du bureau de l’Ordre des dentistes du Québec, puis président pendant 12 ans. Il est l’un des membres fondateurs et a été président de la Fédération canadienne des organismes de réglementation dentaire. Il a reçu plusieurs distinctions pour sa contribution exceptionnelle au monde de la dentisterie. Durant 10 années et jusqu’à sa retraite en août 2016, il a servi la population québécoise en tant que Commissaire à la santé et au bien-être. À ce titre, il avait la responsabilité d’évaluer la performance du système de santé et de services sociaux de manière indépendante, en collaboration avec la population du Québec.

 

 

Commanditaire principal