Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Forum 2020 | L'expertise infirmière "sous-estimée" selon Emmanuelle Latraverse

15 oct. 2020
Forum 2020 | L'expertise infirmière

« L’expertise infirmière est sous-évaluée et sous-estimée », d’après la chroniqueuse Emmanuelle Latraverse, qui participera à titre de panéliste au Forum virtuel 2020. Et les médias ont un rôle à jouer pour dépoussiérer cette perception, selon elle.

Avec un taux de confiance du public qui frise l’unanimité (94 %), les infirmières et infirmiers figurent parmi les professionnels les plus estimés, notamment durant la pandémie. Mais sont-ils reconnus pour les bonnes raisons? Selon la chroniqueuse Emmanuelle Latraverse, c’est loin d’être le cas!

« L’expertise infirmière est sous-évaluée et sous-estimée », lance l’analyste politique à TVA Nouvelles et chroniqueuse au Journal de Montréal, en réaction à un sondage auprès de la population québécoise mené par Léger pour le compte de l’OIIQ.

Ce sondage confirme que les infirmières et infirmiers sont davantage appréciés pour leurs qualités personnelles, comme le dévouement, que pour leurs compétences professionnelles.

« J’ai été surprise d’apprendre qu’elles [les infirmières] pouvaient effectuer certains examens et actes professionnels, comme l’examen de la tête aux pieds et l’ajustement de dosage de médicaments prescrits », ajoute la chroniqueuse politique. Elle n’est pas seule à penser ainsi : à peine un peu plus de la moitié (54 %) des répondants au sondage savent que l’infirmière ou l’infirmier peut procéder à un examen clinique.

Selon Emmanuelle Latraverse, l’image même de la profession est toujours ancrée dans le passé. « Nous entretenons encore cette idée que les infirmières s’occupent de nous plutôt que de nous soigner », précise-t-elle.

Dans les médias

Les médias ont un rôle à jouer pour dépoussiérer cette perception, d’après la chroniqueuse, qui prendra part, lors du Forum virtuel 2020, au panel sur la couverture médiatique de la contribution infirmière dans la lutte contre la COVID-19.

De l’avis d’Emmanuelle Latraverse, il est encore trop rare qu’on donne la parole à une infirmière ou un infirmier pour commenter les avancées des soins, par exemple. « On parle surtout de leurs conditions de travail. Cela contribue à l’élan d’empathie qu’on sent dans la population, mais fait bien peu connaître l’expertise infirmière dans toutes ses dimensions », dit Emmanuelle Latraverse.

Notre culture des soins de santé centrée sur le médecin, au Québec, nous donnerait une perception erronée du rôle infirmier. « Cette vision très hiérarchique nous présente les infirmières comme des assistantes des médecins et non comme des soignantes à part entière », ajoute-t-elle.

Que pourraient faire les médias pour renverser cette tendance et diffuser une image plus juste du rôle infirmier? À partir de constats sur la couverture médiatique de la pandémie, Emmanuelle Latraverse veut en discuter avec ses collègues Marie-France Bazzo et Alec Castonguay. Une table ronde à ne pas manquer au Forum virtuel 2020.

Les propos d’Emmanuelle Latraverse vous interpellent?

Vous êtes invités à faire entendre votre voix au Forum virtuel 2020 | Au cœur de l’expertise infirmière.

Gratuit et ouvert à tous, cet événement veut faire le point sur la mise à contribution et la reconnaissance de l’expertise infirmière en contexte de pandémie. Découvrez le programme et inscrivez-vous dès maintenant!

 

Je découvre

Pour aller plus loin