Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Examen professionnel : qui dit vrai?

Saurez-vous discerner le vrai du faux? 
29 sept. 2022
Examen professionnel : qui dit vrai?

L’examen professionnel vise à déterminer votre aptitude à exercer la profession infirmière de façon sécuritaire et autonome. En raison de son importance, plusieurs mythes et rumeurs courent à son sujet.

Cliquez sur le + pour découvrir la réponse

 

01. Le contenu des questions de l’examen professionnel est basé sur les articles de la revue Perspective infirmière des trois dernières années.

 

Réponse : Faux

L’examen professionnel est préparé par les groupes d’experts de l’élaboration de l’examen professionnel et porte sur les aspects théoriques et cliniques de l’exercice infirmier. Il comprend de 35 à 45 situations cliniques auxquelles se rattachent entre 125 et 135 questions à choix de réponses, lesquelles ne découlent pas d’articles publiés dans la revue Perspective infirmière.

 

02. L’OIIQ établit avant même la tenue de l’examen professionnel un quota de réussite.

 

Réponse : Faux

Les candidates et candidats ayant une note au-dessus de la note de passage réussiront leur examen, et ce, peu importe le nombre de personnes qui ont passé l’examen. La méthode retenue pour déterminer la note de passage est la méthode Angoff, qui fait appel à la collaboration d’un groupe d’experts formé d’enseignants et de professeurs. Elle permet de tenir compte du niveau de difficulté de l’examen.

 

03. Ceux qui passent l’examen professionnel avec un accommodement obtiennent le même permis que ceux qui le passent sans accommodement.

 

Réponse : Vrai

Les candidates et candidats à l’examen professionnel à qui l’OIIQ a accordé des accommodements selon leur situation n’obtiendront pas de permis restrictif pour autant.

 

04. L’ensemble des candidates et candidats ont maintenant accès à 50 % de temps supplémentaire pour effectuer leur examen professionnel.

 

Réponse : Vrai

Dans le but de favoriser l’équité et l’inclusivité, l’OIIQ a adopté une approche de temps universel. Dorénavant, la période pour répondre à tous les examens est systématiquement allongée de 50 % et l’ensemble des candidates et candidats peuvent en bénéficier si nécessaire.

 

05. En cas de mauvaise réponse, l’OIIQ applique le principe du point négatif lors de la correction de l’examen professionnel.

 

Réponse : Faux

L’attribution des points lors de la correction de l’examen professionnel est simple : le nombre de points attribué pour la bonne réponse est inscrit à chaque question. Aucun point n’est retiré pour une réponse incorrecte. Il n'y a pas de correction négative.

 

 

Pour en savoir plus sur l’examen professionnel

Ces questions ont éveillé en vous un intérêt grandissant envers l’examen professionnel et vous désirez en savoir plus? Inscrivez-vous dès maintenant au Congrès de l’OIIQ afin d’assister à la conférence Mythes et réalités sur l’examen qui se tiendra le 22 novembre prochain. Conçue spécifiquement pour vous, la conférence visitera les mythes et rumeurs véhiculés sur l’examen professionnel.

N'attendez plus et inscrivez-vous d’ici le 14 octobre pour bénéficier d’un rabais!

Je m’inscris

 

Pour aller plus loin