Siéger à un comité ou à un groupe d'experts

Vous souhaitez mettre à profit votre expertise et acquérir une nouvelle expérience professionnelle enrichissante? L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) est périodiquement à la recherche de candidates et de candidats pour siéger au sein de comités ou de groupes d’experts.

 

 

Témoignages de membres de comités ou de groupes d’experts

S'impliquer dans un comité de l'examen professionnel de l'OIIQ renforce mon besoin de toujours être à l'affût des meilleures pratiques reconnues en soins infirmiers. Discuter avec d'autres experts d'un domaine qui me passionne est toujours enrichissant et stimulant. C'est également intéressant de voir ce qui se passe dans d'autres milieux et de s'en inspirer dans une visée d'amélioration continue.? Vraiment une expérience que je recommande!

Annia Steben-Roy, inf. B. Sc.
Conseillère en soins infirmiers (i), Hôpital du Saint-Sacrement,
Secteur de l'intégration et du soutien clinique du personnel infirmier (DSI)
Présidente du Comité Relève infirmière et auxiliaire (CRIIA)

Mon implication au sein d'un comité d'examen de l'OIIQ me permet de rester à jour sur les nouvelles et meilleures pratiques, et ce, dans tous les champs de la pratique infirmière. C'est extrêmement enrichissant! De plus, je fais la connaissance d'infirmières allumées et passionnées en provenance de partout au Québec. Ces journées sont autant d'occasions de réseauter, mais surtout, de prendre le pouls de ce qui se passe dans d'autres milieux de soins. 

Caroline Claveau, inf., M. Sc.  
Directrice du programme de 1er cycle dédiée aux stages 
Professeure praticienne en sciences de la santé 
École des sciences infirmières, Université de Sherbrooke 

J'ai joint l'équipe du groupe d'experts à la production/révision de l'examen professionnel de l'OIIQ en juillet dernier. Un tout nouveau défi et mandat pour moi. La profession infirmière demande à la fois de la rigueur, de la motivation et du professionnalisme, mais également un travail d'équipe et de partage d'idées en tous points. En tant qu'experte sur le comité associé à l'examen professionnel, j'ai la chance de partager mon savoir avec d'autres infirmières passionnées et qui ont, tout comme moi, à cœur la protection du public en s'assurant que la relève soit sécuritaire dans leur pratique, et ce, par la validation de leurs connaissances pas le biais de l'examen. C'est donc une fierté pour moi d'être sur ce comité et j'invite tous ceux qui sont intéressés à venir se joindre à nous! Une expérience amusante, enrichissante, diversifiée pour venir faire la différence autrement, mais nécessaire dans l'entrée de la profession infirmière au Québec.?

Vicky Tremblay, infirmière clinicienne

Mon expérience au sein du comité d'experts pour la partie médicine-chirurgie de l'examen m'a permis de voir et de comprendre toute la rigueur scientifique et l'intensité des analyses faites pour chaque examen ainsi que les principes derrière ces analyses. En tant qu'infirmière gestionnaire sur une unité de soins post-chirurgicaux dont la plupart des nouvelles embauches sont des CEPI, j'ai apprécié ce processus qui m'outille dans mes prises de décisions en ce qui concerne leur contribution et me permet de mieux soutenir les CEPI dans le développement de leurs compétences.

Justine De Monteiro, RN, MScN

Mon implication au sein du comité de détermination de la note de passage à l'examen est une expérience enrichissante sur plusieurs aspects. À titre d'infirmière et d'enseignante, c'est une chance unique d’échanger sur la qualité de notre enseignement et de la valider durant les discussions avec les différents membres du comité, provenant des niveaux collégial et universitaire. Durant les rencontres de travail, je ne ressens pas de compétition entre les institutions, mais une volonté commune de valider le niveau de difficulté que les étudiantes auront au prochain examen, tout en ayant en tête la responsabilité de déterminer la note de passage. C'est personnellement une expérience qui m'a permis de gagner en confiance pour ce qui est de la pertinence de mes propres choix d'enseignante avec les étudiantes.? Ça permet aussi, même si ce n'est pas l'objectif, de valider notre niveau d'expertise professionnelle et personnelle. Le mandat est raisonnable en termes d'implication pour celles qui veulent s'impliquer mais qui n'ont pas tant de temps dans leur horaire: deux fois par année, en journée concentrée.

Infirmière et enseignante depuis 18 ans

Participer au sein d’un comité de l’OIIQ est non seulement une occasion unique de contribuer à la protection du public, mais également une opportunité de collaborer avec des éducateurs/cliniciens experts provenant des diverses régions de la province. Une expérience riche et unique, stimulante et valorisante.

Josée Bonneau
Directrice adjointe - Éducation
École des sciences infirmières Ingram

Je suis enseignante en soins infirmiers au collégial et nouvellement membre du comité de l’examen professionnel depuis presque un an. J’apprécie beaucoup ce nouveau mandat. Il me permet de poursuivre le développement de l’expertise infirmière en partageant avec les autres membres du comité sur plusieurs aspects de la profession pour construire un examen d’entrée à la profession qui assurera la protection du public. De plus, ces échanges amicaux avec différents types d’expertise infirmière enrichissent les discussions au sein du comité en reflétant la réalité infirmière. Personnellement, cette participation au comité de l’examen professionnel a démystifié l’OIIQ et m’a permis de mieux comprendre la réflexion derrière les différentes questions d’examen. Mon état d’esprit à la fin d’une journée de rencontre se résume par un sentiment d’accomplissement professionnel en partageant mon expertise infirmière à l’élaboration d’examens professionnels rigoureux et contemporain. Le soutien offert par les conseillères nous permettent rapidement de nous intégrer à l’équipe et de bien comprendre notre rôle.

Claude Gravel inf., B. Sc. inf., M. Ed.

Mon expérience au sein du comité d'admission par équivalence des diplômés hors Québec de l'OIIQ a été riche à tous les niveaux.  Elle m'a permis de transférer mes connaissances mais aussi d'acquérir un nouvel éventail de compétences interculturelles, de compréhension et de respect de la diversité culturelle. Ayant moi-même suivi ce parcours en 2010 pour obtenir une équivalence afin de travailler en tant qu'infirmière au Québec, je suis fière aujourd'hui de pouvoir faire partie de ce comité. J'ai fait ce choix pour donner la chance, en toute égalité, aux immigrant(e)s compétent(e)s de tous les pays du monde de s'intégrer dans notre communauté diverse et de se joindre au corps médical québécois. 

Charline Elhabre 

Avoir la chance de faire partie d'un comité spécialisé au sein de l'OIIQ comme le Comité d'admission par équivalence m'a permis d’acquérir des compétences professionnelles importantes pour ma carrière, mais aussi me sentir utile en transmettant mes connaissances et compétences pour l'avenir des futures infirmières et en apportant de bonnes idées en vue de la reconnaissance de notre expertise dans nos services de santé québécois.

Johana Botero Giraldo, inf. M. Sc.

 

 

 

Appel de candidatures en cours