Offres d'emploi

 

Emplois de la profession infirmière

 

Employeurs

Affichez vos offres d'emploi

 

Doyenne, doyen

Description du poste

L’Université de Montréal forme avec ses écoles affiliées, Polytechnique Montréal et HEC Montréal, le premier complexe universitaire du Québec et l’un des plus importants en Amérique. Montréalaise par ses racines, internationale par vocation, elle compte parmi les grandes universités de recherche dans le monde et est considérée comme l’une des premières universités en importance dans la Francophonie. Elle regroupe 13 facultés et écoles, dont la moitié dans le secteur de la santé et est la seule université canadienne à offrir des programmes de formation et de recherche dans tous les domaines de la santé humaine et animale.  
 
Le prochain doyen ou la prochaine doyenne de la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal dirigera une faculté forte d’une riche tradition d’excellence et tournée vers l’avenir. Fondée en 1962, elle accueille 2000 étudiantes et étudiants aux trois cycles d’études, ce qui en fait la plus importante faculté du Québec et l’une des deux premières au Canada.  
 
La Faculté a développé un modèle humaniste de soins infirmiers qui place au premier plan l’essence même de la profession : une pratique professionnelle humaniste exemplaire, centrée sur la personne et son expérience de santé. Cette approche constitue le fondement de tous les programmes de formation de la Faculté.  
 
Reconnus parmi les leaders de leur domaine, les professeurs et chercheurs de la Faculté mènent leurs travaux en interdisciplinarité, de concert avec les professionnels de la santé et les intervenants sociaux, familiaux et communautaires. La Faculté compte un Centre d’innovation en formation infirmière et quatre chaires de recherche portant sur des thématiques qui répondent aux besoins actuels. 

Exigences

Leader infirmière inspirante et de haut niveau, courageuse, rassembleuse et empathique, qui incarnera la philosophie humaniste et qui est connue et reconnue dans la profession, dans les réseaux universitaires et du milieu de la santé.  
 
De par sa crédibilité et son expérience significative en enseignement et en recherche, cette personne sait valoriser les différents champs de pratique professionnelle et peut agir à titre d’ambassadrice de la faculté dans un esprit de collaboration et d’interdisciplinarité. Elle fait preuve d’ouverture et de compréhension et ses compétences linguistiques favorisent les échanges de la faculté avec le reste du monde.  
 
De plus, cette personne :  
 
- a de l’expérience affirmée en gestion, axée sur la collégialité, notamment pour assurer l’équilibre dans un contexte de gestion de ressources humaines et professionnelles variées;  
- démontre des habiletés stratégiques et fait preuve d’un sens politique, de diplomatie et de courage managérial tout en ayant un solide sens des priorités;  
- a des aptitudes significatives en communication afin de mobiliser et rassembler les équipes et les gens autour des projets facultaires et pour défendre les intérêts de la faculté de manière appropriée et efficiente, toutes plateformes de communication confondues;  
- a une très bonne connaissance du milieu universitaire, du milieu de la santé et possède un réseau de contacts établi au sein du ministère de la Santé et des Services sociaux, de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, du monde de l’éducation et des autres facultés de sciences infirmières au pays;  
- est capable d’établir des partenariats pour répondre aux besoins de la faculté, tant à l’interne qu’à l’externe, et est capable d’influencer et persuader pour parvenir à l’atteinte de ses objectifs;  
- est capable de proposer une vision enthousiasmante, de rallier les gens autour de celle-ci et d’agir concrètement de façon à la réaliser;  
- a des habiletés marquées pour le développement et les activités philanthropiques que ce soit les relations avec les donateurs et les diplômés et démontre une vision engageante permettant de mettre de l’avant les besoins de la faculté et de diversifier la provenance des sources de revenus;  
- sait être proche des étudiantes et être agile avec les professionnels de la faculté tout en maintenant des relations synergiques avec le milieu;  
- témoigne de son engagement envers le succès et le bien-être des étudiantes, des membres de la faculté;  
- sait s’entourer d’une équipe forte, complémentaire afin de mettre à profit l’ensemble des forces et talents des gens.  
 
Les personnes intéressées à soumettre leur candidature sont invitées à envoyer leur curriculum vitae accompagné d’une lettre d’intention à Claude Martel à cmartel@ascens.ca d’ici le 13 décembre 2019.  
 
En vertu des exigences de l’immigration canadienne, la priorité sera accordée aux citoyens canadiens et aux résidents permanents du Canada. L’Université de Montréal participe à un programme qui souscrit à l’équité en matière d'emploi pour les femmes, les membres de minorités visibles, les autochtones et les personnes handicapées. 
L'utilisation unique du féminin ou du masculin dans le texte ne vise qu'à son allègement stylistique et désigne tout autant les personnes du sexe opposé. Nous souscrivons à un programme d'accès à l'égalité. Tous sont encouragés à présenter leur candidature. L'acceptation d'un affichage de poste ne constitue en rien une reconnaissance des produits et services de l'annonceur et ne correspond pas à un endossement par l'OIIQ de ceux-ci ni de l'annonceur.