Pratique professionnelle

Test de dépistage de la COVID-19

En raison du contexte d’urgence sanitaire, davantage de personnes peuvent maintenant effectuer les prélèvements nécessaires au test de dépistage de la COVID-19, selon certaines conditions.

Test COVID-19 : qui fait quoi et à quelles conditions

Étant donné le grand nombre de personnes et de professionnels qui peuvent être impliqués dans les différentes étapes entourant ce dépistage, un outil-synthèse est maintenant accessible pour mieux s’y retrouver.

Consulter : Dépistage de la COVID-19 : admissibilité - prélèvements - suivi des résultats

 

Les personnes mentionnées dans cette page peuvent effectuer ces prélèvements à certaines conditions. Nous vous invitons à prendre connaissance des conditions qui s’appliquent à votre situation.

Infirmières et infirmiers

Infirmières et infirmiers avec un plein droit d’exercice

Toutes les infirmières et tous les infirmiers peuvent effectuer, sans ordonnance, le test de dépistage de la COVID-19, pour la durée de l’état d’urgence sanitaire.

Infirmières et infirmiers avec une limitation du droit d’exercice

Les infirmières et infirmiers ayant un droit d’exercice limité peuvent effectuer, sans ordonnance, la technique de prélèvement nasopharyngé/oropharyngé pour le test de dépistage de la COVID-19, pour la durée de l’état d’urgence sanitaire.

Les conditions pour l’effectuer sont les suivantes :

  • Veiller à obtenir, le cas échéant, la formation requise visant à assurer la mise à jour de ses connaissances relativement à la technique de prélèvement nasopharyngé/oropharyngé, afin de respecter son obligation déontologique d’agir avec compétence dans l’accomplissement de ses obligations professionnelles et de tenir compte des limites de ses habiletés et connaissances;
  • S’assurer de la présence sur place d’un des professionnels suivants : infirmière ou infirmier, médecin, inhalothérapeute, infirmière ou infirmier auxiliaire, ou technologiste médical.

Pour en savoir plus

 

CEPI, externes en soins infirmiers et personnes détentrices d’une autorisation spéciale d’exercer les activités de CEPI et d’externes en soins infirmiers

Candidates et candidats à l’exercice de la profession d’infirmière (CEPI) et personnes détentrices d’une autorisation spéciale d’exercer les activités de CEPI

Les CEPI et les personnes détentrices d’une autorisation spéciale d’exercer les activités de CEPI peuvent effectuer, sans ordonnance, la technique de prélèvement nasopharyngé/oropharyngé pour le test de dépistage de la COVID-19, pour la durée de l’état d’urgence sanitaire. 

Les conditions pour l’effectuer sont les suivantes :

  • Être à l’emploi d’un établissement de santé et de services sociaux;
  • Avoir suivi une formation à cet effet, dispensée sous l’autorité du directeur des soins infirmiers d’un tel établissement;
  • Être sous la supervision de l'un des professionnels suivants, présent sur les lieux où est effectué le prélèvement : infirmière ou infirmier, médecin, inhalothérapeute, infirmière ou infirmier auxiliaire, ou technologiste médical.

Pour toutes les autres activités pouvant être exercées par ces personnes ainsi que leurs conditions d’exercice, nous vous référons au Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées par des personnes autres que des infirmières et des infirmiers.

Externes et personnes détentrices d’une autorisation spéciale d’exercer les activités d’externes en soins infirmiers

Les externes en soins infirmiers et les personnes détentrices d’une autorisation spéciale d’exercer les activités d’externes en soins infirmiers peuvent effectuer, sans ordonnance, la technique de prélèvement nasopharyngé/oropharyngé pour le test de dépistage de la COVID-19, pour la durée de l’état d’urgence sanitaire. 

Les conditions pour l’effectuer sont les suivantes :

  • Être à l’emploi d’un établissement de santé et de services sociaux;
  • Avoir suivi une formation à cet effet, dispensée sous l’autorité du directeur des soins infirmiers d’un tel établissement;
  • Être sous la supervision de l'un des professionnels suivants, présent sur les lieux où est effectué le prélèvement : infirmière ou infirmier, médecin, inhalothérapeute, infirmière ou infirmier auxiliaire, ou technologiste médical.

Pour toutes les autres activités pouvant être exercées par ces personnes ainsi que leurs conditions d’exercice, nous vous référons au Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées par des personnes autres que des infirmières et des infirmiers. Nous vous rappelons que, tant que l’état d’urgence sanitaire sera en vigueur, ces personnes pourront exercer toute l’année, donc sans égard aux dates prévues au Règlement.

 

Étudiantes et étudiants en soins infirmiers

Étudiantes et étudiants en stage clinique

Les étudiantes et étudiants peuvent effectuer, sans ordonnance, la technique de prélèvement nasopharyngé/oropharyngé pour le test de dépistage de la COVID-19, pour la durée de l’état d’urgence sanitaire.

Les conditions pour l’effectuer sont les suivantes :

  • Être dans le cadre du programme d’études;
  • Être sous la supervision d’une infirmière ou d’un infirmier qui encadre le stage et qui est présent(e) dans l’unité de soins concernée en vue d’une intervention rapide.

Rappelons que les conditions prévues au Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées par des personnes autres que des infirmières et des infirmiers s’appliquent pour ces personnes.

Étudiantes et étudiants à l’emploi d’un établissement de santé et de services sociaux

Les étudiantes et étudiants peuvent effectuer, sans ordonnance, la technique de prélèvement nasopharyngé/oropharyngé pour le test de dépistage de la COVID-19, pour la durée de l’état d’urgence sanitaire.

Les conditions pour l’effectuer sont les suivantes :

  • Être inscrits, selon le cas, en dernière année d’un programme d’études collégiales en soins infirmiers ou du premier cycle d’un programme d’études universitaires en sciences infirmières, ou au deuxième cycle d’un tel programme d’études universitaires;
  • Être à l’emploi d’un établissement de santé et de services sociaux;
  • Avoir suivi une formation à cet effet, dispensée sous l’autorité du directeur des soins infirmiers d’un tel établissement;
  • Être sous la supervision de l'un des professionnels suivants, présent sur les lieux où est effectué le prélèvement : infirmière ou infirmier, médecin, inhalothérapeute, infirmière ou infirmier auxiliaire, ou technologiste médical.

Aucune attestation n'est émise pour cette catégorie de personnes. Les étudiantes et étudiants ne détiennent aucun statut relié à l'OIIQ pour exercer cette technique.

Ces personnes ne peuvent pas signer leurs interventions en tant qu'« étudiante inf. » ou « étudiant inf. », puisqu'elles n'agissent pas à ce titre dans le cadre de leur programme d'études. Il est suggéré qu'elles s'identifient avec leur prénom et nom ainsi qu'avec le numéro de l'arrêté ministériel les autorisant à effectuer ce prélèvement (ex. : Prénom Nom (arrêté 2020-087)).

Pour plus de détails, nous vous référons à l’établissement de santé et de services sociaux qui a procédé à votre embauche.

 

Personnes admissibles par équivalence

Personnes admissibles par équivalence

Les personnes admissibles par équivalence peuvent effectuer, sans ordonnance, la technique de prélèvement nasopharyngé/oropharyngé pour le test de dépistage de la COVID-19, pour la durée de l’état d’urgence sanitaire.

Les conditions pour l’effectuer sont les suivantes :

  • Être dans le cadre du programme d’études ou de la formation complémentaire;
  • Être sous la supervision d’une infirmière ou d’un infirmier qui est présent(e) dans l’unité de soins concernée en vue d’une intervention rapide.

Rappelons que les conditions prévues au Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées par des personnes autres que des infirmières et des infirmiers s’appliquent pour ces personnes.