Communiqué de presse

Grand prix Innovation infirmière Banque Nationale 2020

09 nov. 2020
Grand prix Innovation infirmière Banque Nationale 2020

Montréal, le 9 novembre 2020 — Le Grand prix Innovation infirmière Banque Nationale 2020 de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), qui vise à reconnaître les initiatives des infirmières et infirmiers est décerné au projet intitulé « L’innovation au service des personnes âgées hospitalisées : un Profil AINÉES intelligent! » de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal/Laval. Le projet est initié par une équipe clinique de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM) du CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal. Dévoilés à la suite de l’Assemblée générale annuelle virtuelle de l’OIIQ, les lauréats ont été annoncés par Lionel Carmant, ministre délégué de la Santé et des Services sociaux du Québec.

« Ce projet novateur a un fort potentiel de transfert dans d’autres milieux de soins, car il met en œuvre une approche adaptée aux besoins de santé particuliers des personnes âgées hospitalisées. Il permet de plus de déployer l’expertise infirmière avec le soutien de l’intelligence artificielle sans s’y substituer. En outre, il met en valeur le rôle et l’expertise des infirmières et infirmiers ainsi que la plus-value de la collaboration interprofessionnelle, un gage important de la qualité des soins. Il contribue également à l’accompagnement de la relève infirmière et illustre comment la profession joue un rôle-clé pour améliorer la qualité de vie et le bien-être de personnes vulnérables », a affirmé Luc Mathieu, président de l’OIIQ.

 

Bénéfice important pour le patient : détection plus rapide de la détérioration de son état de santé

Jusqu’à maintenant les centres hospitaliers du Québec qui ont implanté l'Approche adaptée à la personne âgée (AAPA), qui comprend l'évaluation des signes AINÉES1 de tous les patients hospitalisés âgés de 75 ans et plus réalisaient l’évaluation de la condition des patients sous la forme d’un questionnaire papier. Le but de cette évaluation est de détecter rapidement les complications, les risques de déclin fonctionnel et de réhospitalisations en vue d’agir précocement. La détérioration de la condition de santé de ces personnes a un effet sur leur capacité à retourner dans leur milieu de vie antérieur.

L’équipe lauréate a donc bonifié une plateforme Web existante en y intégrant le profil AINÉES. Depuis, toutes les unités de soins de l’HSCM, sauf les soins critiques et l’unité mère-enfant, l’utilisent et son implantation connaît un franc succès. À ce compte, cette plateforme suggère à l’infirmière et à l’infirmier des interventions qui viennent soutenir leur évaluation de la condition physique et mentale par l’entremise d’outils standardisés et reconnus. La surveillance clinique et l’autonomie professionnelle s’en voient bonifiées, en plus de favoriser une prise en charge complète et globale de la personne âgée. Comme l’évaluation est effectuée quotidiennement, tout changement de l’état clinique est détecté, et les efforts sont orientés afin que le patient retrouve son niveau d’autonomie antérieur.

 

De l’accompagnement pour la relève

L'intelligence artificielle avancée de la plateforme soutient de plus les infirmières et infirmiers de la relève dans le développement de leur jugement clinique et augmente grandement leur confiance. Cet outil favorise l'élargissement de leurs connaissances en proposant de nouvelles méthodes d'évaluation, de dépistage, de prévention et d'intervention en lien avec les complications.

 

Des résultats éloquents

Ce projet a des conséquences positives sur la condition de santé des personnes âgées hospitalisées. En comparant les six premiers mois d’utilisation de la plateforme aux six derniers mois, nous constatons que les patients ont :

  • 23 % moins de perte d’autonomie à la marche lors de leur congé, par rapport au profil d’arrivée;

  • 12 % moins de détérioration de la continence urinaire lors du congé, par rapport au profil d’arrivée;

  • 35 % moins de perte de poids de 5 % et plus au cours de l’hospitalisation.

 

Le comité d’implantation du projet :

  • Adélaïde Blouin-Guindon, infirmière et conseillère en soins infirmiers

  • Pierre Gagné, infirmier et chef d’unité intérimaire

  • Stéphane Hamelin, programmeur analyste senior, architecture et gestion des systèmes d’information

  • Nathalie Leblanc, infirmière à l’informatisation clinique et conseillère en soins infirmiers

  • Sarah Muady, infirmière et conseillère intérimaire en soins infirmiers

  • Claire Nhemé, infirmière et chef de service à l’évaluation et au développement

  • Manon Rolland, infirmière et chef d'unité

 

À propos du concours Innovation infirmière Banque Nationale

Le concours Innovation infirmière Banque Nationale a été lancé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec en 1995. Il vise à mettre en valeur les contributions cliniques novatrices des infirmières et des infirmiers de toutes les régions du Québec à la santé de la population, à la qualité des soins offerts et à l’avancement de la profession infirmière. Il contribue également à susciter l’échange d’information entre les membres de la profession. Les gagnants régionaux reçoivent une bourse de 1 000 $ et sont admissibles au Grand prix Innovation infirmière Banque Nationale d’une valeur de 3 000 $.

 
1 Six aspects de la santé à surveiller quotidiennement : autonomie/mobilité, intégrité de la peau, nutrition/hydratation, élimination, état cognitif/comportement/communication, sommeil.