Médias

 

Relations médias :

Direction, Affaires publiques et gouvernementales
 

Colette Ouellet, directrice

Téléphone : 514 604-2298

 

Karina Sieres, conseillère, relations publiques

Téléphone : 514 895-1987


Courriel : relationsmedias@oiiq.org

 

Communiqué de presse

Hélène Salette reçoit l’Insigne du mérite 2018

L’OIIQ remet sa plus haute distinction à la secrétaire générale du Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone (SIDIIEF)
01 nov. 2018
Hélène Salette reçoit l’Insigne du mérite 2018

Montréal, le 1er novembre 2018 — Infirmière engagée et femme de conviction, fière ambassadrice de la profession et gestionnaire aguerrie, récipiendaire du prix Florence 2013 Rayonnement international, Hélène Salette s’est vu décerner aujourd’hui l’Insigne du mérite – la plus haute distinction de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ). Sa carrière d’exception, jalonnée par sa contribution à la mise en valeur de l’expertise infirmière et à la promotion de la santé des populations, l'a menée à assumer des fonctions à l’échelle nationale et internationale et lui vaut aujourd’hui la reconnaissance de ses pairs.

 

À l’origine d’une communauté infirmière solidaire

Hélène Salette assure la haute direction du SIDIIEF depuis 2002, une organisation en plein essor. En tant que secrétaire générale, elle a réussi à transposer une riche expérience clinique en une fonction unique et complexe dans le monde francophone. À ce titre, elle est un leader infirmier mondial. Elle est parvenue à consolider un réseau infirmier solidaire pour réfléchir collectivement aux besoins de santé des populations afin d’offrir des solutions infirmières adéquates.

 

Elle est notamment responsable de la direction et de l'organisation de sept congrès mondiaux, qui réunissent tous les trois ans près d’une trentaine de pays et qui sont devenus de réels leviers de positionnement des résultats de recherche et d’innovations dans l’espace francophone.

 

Rehaussement et professionnalisation des soins infirmiers

L’ensemble de la carrière d'Hélène Salette reflète également un souci constant de développer la qualité et la professionnalisation des soins. Elle est responsable du projet de coopération internationale Programme de renforcement des compétences infirmières accoucheuses à la Clinique Ngaliema en République démocratique du Congo, en partenariat avec l'Unité de santé internationale de l'Université de Montréal. Ce projet développé dans un pays présentant une condition inquiétante de la mortalité maternelle a été considéré comme une réussite. Par ailleurs, en 2017, elle a contribué à la promotion d'un rôle infirmier élargi auprès des clientèles infectées par le VIH en Afrique, en partenariat avec Coalition internationale SIDA plus.

 

Deux ans auparavant, elle collaborait au mémoire La qualité des soins et la sécurité des patients : une priorité mondiale (2015), présenté à de hauts dirigeants de l’Organisation mondiale de la Santé à Genève. Non seulement Hélène Salette favorise ainsi le transfert de connaissances en matière de soins infirmiers, mais aussi elle joue un rôle de premier plan dans l’évolution de leur enseignement et en démontre toute la valeur ajoutée. 

 

Ambassadrice de la profession

Conférencière invitée à différents événements internationaux, reconnue pour son leadership rassembleur, elle travaille aussi à la reconnaissance des sciences infirmières au sein du réseau universitaire francophone. Son influence s’étend au-delà des frontières afin de soutenir, de positionner et de défendre la profession infirmière.

Elle a établi de nombreuses collaborations avec de grandes organisations internationales telles l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), le Réseau francophone international pour la promotion de la santé (RÉFIPS) et Médecins francophones du Canada.

 

Veiller à l’avancement de la profession

Comme visionnaire et gestionnaire, Hélène Salette fait évoluer la vision des soins infirmiers. Ses actions se traduisent par des réalisations significatives et concrètes qui participent à l’avancement de la profession et au développement de la pratique avancée. Par exemple, la publication La pratique infirmière avancée — Vers un consensus au sein de la francophonie (2018) fait foi de son engagement dans cette voie.

 

Pour Hélène Salette, les soins infirmiers de l’avenir sont fondés sur la composition d’équipes interprofessionnelles dans lesquelles les rôles des infirmières et des infirmiers, et celui des autres professionnels de la santé, sont optimisés selon les expertises de chacun, la pleine occupation du champ d’exercice et une formation en phase avec les besoins de santé de demain.

 

Remise du prix de l’Insigne du mérite : le mardi 6 novembre 2018 à 8h30, Congrès 2018 de l’OIIQ, Palais des congrès de Montréal.

 

Légende : Hélène Salette, infirmière, M. Sc. inf., ASC, récipiendaire de l’Insigne du mérite 2018

 

À propos de l’Insigne du mérite

Il est la plus haute distinction décernée par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et un hommage rendu à une infirmière ou un infirmier dont la carrière a contribué, de manière exceptionnelle, à l’avancement des soins infirmiers ou à la notoriété de la profession.

 

À propos de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

L’OIIQ est le plus grand ordre professionnel dans le domaine de la santé au Québec. Il est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. L’OIIQ est également guidé par ses valeurs de gouvernance que sont la confiance, la bienveillance, le respect et l’équité. Au 31 mars 2018, il comptait quelque 75 000 membres et quelque 15 000 étudiants immatriculés. Sa mission est d’assurer la protection du public par et avec les infirmières et infirmiers, tout en veillant à l’amélioration de la santé des Québécois. L’OIIQ a également pour mandat de promouvoir une pratique infirmière de qualité et de contribuer au maintien des compétences des infirmières et des infirmiers.