Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Implants mammaires : Santé Canada réalise un examen de l’innocuité

14 avr. 2022
Implants mammaires : Santé Canada réalise un examen de l’innocuité

Santé Canada a réalisé des examens de l’innocuité en 20171 et en 20192 concernant le lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires (LAGC-AIM), un cancer rare mais grave du système immunitaire lié aux implants mammaires.

Selon le présent examen actualisé, effectué dans le cadre de l’engagement de Santé Canada à surveiller les nouveaux cas signalés de LAGC-AIM, le risque estimé de LAGC-AIM continue de varier en fonction de la texture de la surface de l’implant mammaire :

  • Les implants macro-texturés présentent un risque estimé de 1 sur 1 636, ce qui serait considéré comme rare. Bien que les implants mammaires macro-texturés ne soient plus offerts au Canada, certaines personnes sont toujours porteuses de ces implants.
  • Les implants micro-texturés présentent un risque estimé de 1 sur 17 627, ce qui serait considéré comme très rare.
  • Il n’y a pas de cas confirmé de LAGC-AIM chez des personnes au Canada qui ont des antécédents connus d’implants mammaires lisses seulement.

Que ce soit des personnes porteuses de ces implants ou qui en envisagent la pose, des inquiétudes peuvent survenir à certains moments dans le processus. En présence des patients et patientes, les infirmières et infirmiers auront à se renseigner sur le problème potentiel d’innocuité afin de les conseiller, de les accompagner et de les orienter vers les bonnes ressources.

Pour en savoir plus

 

1. Résumé de l'examen de l'innocuité - Implants mammaires - Évaluation du risque potentiel de cancer (lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires ou LAGC-AIM) - Santé Canada. Date de publication: 2017-11-24

2. Résumé de l'examen de l'innocuité - Implants mammaires - Évaluation du risque possible de cancer (lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires) - Santé Canada. Date de publication : 2019-05-28