Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Inspection professionnelle : nouvelles orientations et refonte des méthodes d’inspection

17 avr. 2019
Inspection professionnelle : nouvelles orientations et refonte des méthodes d’inspection

Le programme d’inspection professionnelle permet à l’OIIQ de remplir son mandat de protection du public tout en soutenant, sensibilisant et accompagnant les infirmières et infirmiers dans une démarche d’amélioration continue de leur pratique.


De nouvelles orientations en inspection générale

En 2017, la Direction, Surveillance et inspection professionnelle de l’OIIQ a entrepris une refonte complète des mécanismes d’inspection professionnelle. Ce projet vise le déploiement d’une méthode d’inspection qui répondra davantage aux attentes de l’Office des professions du Québec en matière de surveillance générale, soit d’inspecter individuellement l’ensemble des membres pour une période donnée. Le développement du premier programme d’inspection générale des infirmières praticiennes spécialisées (IPS) s’inscrit également dans ce grand chantier : un projet pilote auprès des IPS en soins de première ligne (IPSPL) a d’ailleurs eu lieu dans le cadre du programme d’inspection professionnelle 2018-2019.

De nouvelles orientations en inspection générale ont ainsi été développées et une solution technologique est actuellement mise à l’essai afin d’accroître l’efficience du processus d’inspection.

Selon ces nouvelles orientations, l’inspection professionnelle est une démarche d’amélioration continue de l’exercice infirmier permettant de vérifier si le professionnel agit avec compétence, dans les limites de ses habilités et de ses connaissances, afin d’exercer de façon sécuritaire, selon les normes de pratique et les principes scientifiques généralement reconnus. La surveillance générale de l’exercice infirmier se veut une mesure préventive, et en ce sens, consiste en un outil de dépistage de problèmes de compétence.
Toujours dans une perspective de protection du public, l’inspection professionnelle poursuit aussi les objectifs suivants :

  • Soutenir et accompagner les membres dans le maintien et le développement de leurs compétences professionnelles;
  • Sensibiliser les membres à leurs devoirs et obligations envers leurs clients, le public et la profession;
  • Responsabiliser les membres en regard de leur développement professionnel et leur participation à des activités de formation continue.

L’année 2019-2020 sera une étape importante pour permettre d’éprouver la nouvelle solution technologique et pour poursuivre le développement d’instruments d’inspection en lien avec les nouvelles orientations.

Cette année sera aussi marquée par l’entrée en vigueur du nouveau Règlement sur le comité d’inspection professionnelle de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), qui permettra de réduire certains délais dans le traitement des dossiers.

 

Programme d’inspection professionnelle 2019-2020

Considérant ce qui précède, le Comité d’inspection professionnelle (CIP) de l’OIIQ propose un programme d’inspection professionnelle pour l’année 2019-2020 qui tient compte des nombreux travaux qui se poursuivent dans ce grand chantier de la refonte des méthodes d’inspection. Ainsi, il est prévu d’inspecter individuellement 200 membres choisis aléatoirement selon divers domaines et lieux de pratique. De plus, à la suite du déploiement du premier programme d’inspection professionnelle des IPS en 2018-2019, ce sont 20 membres IPSPL qui seront visés cette année.

Le programme 2019-2020 comprend également l’inspection de membres exerçant dans un milieu pour lequel des informations préoccupantes, en regard de la qualité de l’exercice infirmier, ont été portées à l’attention du CIP en 2018.

S’ajoute aux nouveaux membres visés dans le programme d’inspection 2019-2020 le suivi des inspections réalisées chez 225 membres de l’année précédente, puisque le processus d’inspection peut s’échelonner sur plus d’une année.

Par ailleurs, compte tenu des risques potentiels pour la clientèle d’une pratique infirmière lacunaire, la priorité demeure en tout temps aux inspections particulières de membres dont la compétence professionnelle est mise en doute. Environ 25 inspections particulières sont prévues en 2019-2020.

Ainsi, ce sont 220 membres qui seront inspectés individuellement en 2019-2020 et 225 membres qui feront l’objet d’un suivi du CIP à la suite de visites d’inspections réalisées dans l’année précédente. Notons également qu’à ces inspections prévues au programme 2019-2020 pourraient s’ajouter, en cours d’année, d’autres activités décidées par le CIP, notamment en réponse à des signalements.

Pour aller plus loin