Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

IPSPL : décollement des membranes (stripping)

06 août 2019
IPSPL : décollement des membranes (stripping)

Le service de  consultation professionnelle de l'OIIQ a reçu des demandes provenant d’IPS offrant des soins de première ligne (IPSPL) qui souhaitaient savoir si une IPSPL peut procéder au décollement des membranes chez une femme en fin de grossesse.

Bien que l’encadrement réglementaire actuel ne prévoie plus de listes à l’égard des activités de prescription, nous rappelons que la décision d’exercer ou non une activité médicale repose sur plusieurs aspects et oblige un processus réflexif par les professionnels impliqués. Ce processus est illustré à l’annexe 1 de chaque ligne directrice.

L’activité qui consiste à procéder au décollement des membranes a fait l’objet d’analyses conjointes par l’OIIQ et le CMQ, selon les paramètres suivants :

  • Complexité technique de l’activité;
  • Complexité clinique;
  • Type de prise en charge et de surveillance clinique requis;
  • Risques de préjudice;
  • Niveau d’atteinte à l’intégrité physique;
  • Gravité et fréquence des complications.

Si vous doutez de la possibilité d’effectuer une activité, abstenez-vous de la faire! Veuillez communiquer avec l’OIIQ (infirmiere.conseil@oiiq.org) afin d’obtenir des précisions.

 

Nos conclusions :

Le décollement des membranes chez la femme enceinte s’inscrit dans l’activité médicale autorisée suivante : « Utiliser des techniques ou appliquer des traitements médicaux invasifs ou présentant des risques de préjudice ». Ainsi, l’IPSPL qui, conformément au Règlement sur les infirmières praticiennes spécialisées, effectue le « suivi d’une grossesse normale ou à faible risque » peut procéder au balayage des membranes en fin de grossesse lorsque indiqué et selon les résultats probants.

Comme stipulé dans le Règlement, l’IPSPL qui effectue des suivis de grossesse le fait selon les modalités établies avec le médecin partenaire et décrites dans l’entente de partenariat. Ainsi, pour toute décision relative au déclenchement du travail en fin de grossesse, notamment le décollement des membranes, il importe que des modalités de communication entre l’IPSPL et le médecin partenaire soient définies dans cette entente.