Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Pratique infirmière

ITSS : avis sur le traitement accéléré des partenaires

03 juil. 2018
ITSS : avis sur le traitement accéléré des partenaires

Le 10 avril 2018, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a publié un avis sur le traitement accéléré des partenaires (TAP). Le Collège des médecins du Québec (CMQ) et l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) ont élaboré une position commune intérimaire.

ITSS : mieux vaut prévenir

Au Québec, l’approche actuelle préconisée dans le cas d’une personne atteinte de Chlamydia trachomatis (CT) ou de Neisseiria gonorrhoeæ (NG) est l’intervention préventive à l’intention des personnes atteintes d’une infection transmissible sexuellement auprès de leurs partenaires (IPPAP). 

Elle consiste à inviter la personne infectée à informer ses partenaires et à les inciter à consulter un médecin ou une infirmière pour une évaluation, un dépistage et un traitement.

Qu’est-ce que le TAP? 

Le TAP est une intervention complémentaire à l’intervention préventive auprès des personnes vivant avec une infection transmise sexuellement (ITS) et de leurs partenaires (IPPAP). En effet, il s’agit d’une prescription de traitement épidémiologique accompagnée de documentation écrite, remise à une personne atteinte, afin de les transmettre à son ou ses partenaires. Ceux-ci pourront alors être traités sans être évalués par un médecin ou une infirmière. 

Toutefois, l’évaluation du partenaire est la seule option permettant de fournir les meilleurs soins, notamment le dépistage des ITSS, un traitement optimal, un counseling préventif et la vaccination selon les indications. 

Intégration dans la pratique clinique

Des travaux sont en cours pour rendre accessible aux personnes atteintes et leurs partenaires toute l’information requise afin d’effectuer un choix éclairé. Les avantages, inconvénients et limites d’un traitement sans évaluation clinique sont des exemples des interventions à préciser. 

 

Il est recommandé d’attendre la fin de ces études avant d’intégrer le TAP dans votre pratique. Vous serez informés dès la fin de ces travaux.

 

Pour aller plus loin

 

Pour aller plus loin