Communiqué de presse

L’OIIQ – déjà 114 autorisations spéciales ont été délivrées pour offrir du renfort

21 mars 2020
L’OIIQ – déjà 114 autorisations spéciales ont été délivrées pour offrir du renfort

Montréal, le 21 mars 2020 — L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) travaille sans relâche afin d’émettre rapidement les autorisations spéciales qui permettront aux infirmières et infirmiers de venir prêter main-forte à leurs collègues œuvrant dans le réseau de la santé.

Rappelons que le 15 mars dernier, la ministre de la Santé et des Services sociaux a publié un arrêté ministériel visant à permettre le retour à la pratique des infirmières et infirmiers ayant quitté la profession depuis moins de cinq ans, sans qu’ils aient à payer leur cotisation annuelle au Tableau de l’OIIQ. Mentionnons que ces infirmières et infirmiers ne deviendront pas membres de l’OIIQ, mais seront soumis aux mêmes obligations déontologiques. Depuis jeudi dernier, l’OIIQ a reçu un peu plus de 200 demandes d’infirmières et infirmiers qui, sélectionnés par le ministère de la Santé et des Services sociaux, avaient transmis leur demande afin d’obtenir une autorisation spéciale dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

« Dès l’annonce de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Mme Danielle McCann, et dans le cadre de cet arrêté, nous nous sommes empressés de faire en sorte de mettre en place un nouveau processus parallèle et non informatisé de traitement des demandes en vue de délivrer rapidement ces autorisations. Nous comprenons l’urgence de la situation et nous sommes heureux d’annoncer que nous avons déjà délivré 114 autorisations spéciales. Au cours des prochains jours, la cadence devrait s’accélérer et à l’intérieur de 24 à 48 heures, les infirmières et infirmiers l’ayant demandée devraient recevoir par courriel leur autorisation spéciale », a affirmé M. Luc Mathieu, président de l’OIIQ.

De par son mandat de protection du public, l’OIIQ a la responsabilité de s’assurer que les infirmières et infirmiers qui travaillent auprès de la population ont les compétences requises pour le faire. L’OIIQ a donc le devoir de vérifier le dossier pour chaque demande transmise.

L’OIIQ a de plus créé une page Internet de sorte que tous les acteurs concernés, y compris la population, puissent vérifier le droit d’exercice des infirmières et infirmiers ayant reçu une autorisation spéciale.

 

À propos de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

L’OIIQ est le plus grand ordre professionnel dans le domaine de la santé au Québec. Il est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers  et par le Code des professions. L’OIIQ est également guidé par ses valeurs de gouvernance que sont la confiance, la bienveillance, le respect et l’équité. Il compte quelque 76 000 membres et quelque 16 000 étudiants immatriculés. Sa mission est dassurer la protection du public par et avec les infirmières et infirmiers, tout en veillant à l’amélioration de la santé des Québécois. L’OIIQ a également pour mandat d’assurer la compétence et l’intégrité des infirmières et infirmiers du Québec ainsi que de contribuer à la promotion d’une pratique infirmière de qualité.