Un baccalauréat obtenu par cumul de certificats ne constitue pas une formation initiale pour exercer la profession et, conséquemment, n’est pas reconnu par l’OIIQ.

Toutefois, la reconnaissance du cumul de certificats pour l’obtention de postes tels que ceux d’infirmière clinicienne ou d’infirmier clinicien est déterminée par les employeurs. Dans le réseau de la santé, la reconnaissance des certificats obtenus résulte d’une négociation entre l’employeur et les syndicats. La liste des certificats reconnus figure dans la convention collective. Par conséquent, la question de la reconnaissance en milieu de travail devra être adressée à votre employeur et à votre syndicat.

Cela dit, l’OIIQ reconnaît que dans le cadre d’une démarche de développement professionnel, le cumul de certificat constitue une avenue intéressante. Il s’agit d’une formation continue qui permet aux infirmières et infirmiers de s’inscrire dans une démarche de développement professionnel.