Aucunement. Notre souhait est de maintenir les parcours DEC-BAC et baccalauréat initial existants en encourageant les partenariats entre les cégeps et les universités.