L'Ordre

Concours Innovation infirmière Banque Nationale

Le concours Innovation infirmière, présenté par la Banque Nationale, vise à mettre en valeur les contributions cliniques novatrices d’infirmières et d’infirmiers. Il permet de reconnaître ces contributions aux différents domaines de pratique ainsi qu’à la santé de la population et à la qualité des soins offerts. Il contribue ainsi à l'avancement de la profession infirmière au Québec.

Logo Banque Nationale

 

Découvrez les lauréats régionaux 2021

Montérégie
 

Les rencontres prénatales virtuelles

Des rencontres prénatales dans le confort de son foyer

Les futurs parents de la Montérégie assistent désormais à leurs rencontres prénatales en mode virtuel. L’initiative née pendant le confinement évite ainsi aux parents d’avoir à se déplacer et permet aux infirmières cliniciennes animatrices d’offrir des services adaptés et personnalisés.

Dans les semaines suivant la suspension des cours prénataux engendrée par la pandémie, en mars 2020, le niveau d’anxiété des familles a augmenté. Et elles étaient plus nombreuses à se présenter moins bien préparées à l’accouchement, à l’allaitement et aux soins du nouveau-né, raconte Isabelle Savary, conseillère cadre en soins infirmiers au Centre intégré de santé et de service sociaux de la Montérégie-Centre (CISSSMC). Les infirmières des unités mère-enfant (UME) des hôpitaux recevaient également plus d’appels de couples voulant visiter l’unité ou en savoir davantage sur son fonctionnement. « Il fallait trouver une façon de répondre à leurs besoins », ajoute-t-elle.

La Direction jeunesse et la Direction des soins infirmiers ont alors révisé leurs plans de cours et dès juillet 2020, 36 couples participaient aux premières rencontres prénatales virtuelles dispensées sur l’application ZOOM. La formule a tout de suite plu aux futurs parents qui n’avaient plus à se déplacer à la fin d’une journée de travail pour suivre la formation. « Ils apprécient être assis sur leur divan, parfois en pyjama, de pouvoir se mettre à l'aise, de relever leurs jambes, de boire et de manger pendant la rencontre, et même de partager des commentaires avec leur partenaire sans déranger les autres parents », rapporte Isabelle Savary.

 

Une nouvelle approche

Les infirmières cliniciennes animatrices se sont rapidement approprié la nouvelle formule. Elles ont développé de nouvelles habiletés d’animation et de gestion de groupe en mode virtuel, en plus d’adapter le contenu pour le rendre plus interactif. Et grâce aux suivis des indicateurs de qualité tels que la rétention de l’information et l’appréciation de la clientèle, elles ont appris à réajuster leurs enseignements rapidement et à mettre en place des stratégies adaptées aux besoins spécifiques de la clientèle, explique Isabelle Savary.

« Avec ce projet, l’infirmière clinicienne est amenée à jouer pleinement son rôle dans le volet santé communautaire par son expertise ainsi que ses capacités d'évaluation prénatale et de suivi. Son expertise en matière de prévention et de promotion de la santé est un facteur déterminant dans la diminution des risques et dans l'intervention préventive pour la grossesse, l'accouchement, le postpartum et la gestion du nouveau-né », poursuit celle pour qui le succès des rencontres virtuelles doit beaucoup à la motivation et à l’esprit d’ouverture des infirmières.

Les rencontres virtuelles ont aussi favorisé le partage de bonnes pratiques entre les infirmières cliniciennes animatrices, qui ont regroupé la documentation et les outils didactiques dans un dossier commun par souci d’uniformité.

 

Rayonnement élargi

Les infirmières cliniciennes animatrices apprécient également ne plus avoir à se déplacer dans les deux établissements qui dispensaient autrefois le cours en présentiel(Champlain et Haut-Richelieu-Rouville) de la Montérégie-Centre. « On peut joindre plus de gens en même temps et en toute sécurité malgré la COVID, donc on utilise moins d’effectifs, ce qui nous permet de mettre de l’énergie sur d’autres activités », rapporte Isabelle Savary. Ainsi, depuis l’implantation des rencontres virtuelles, 228 couples ont assisté aux rencontres prénatales, alors qu’en mode présentiel, seulement 105 couples auraient pu y assister.

Offerte en français et, depuis avril 2021, en anglais, la formule virtuelle est donc là pour rester. Une adaptation en d’autres langues pourrait également être envisagée selon la clientèle.

 

Actrices du projet

  • Cristelle Brouillette, infirmière, chef des programmes SIP et scolaire
  • Élizabeth Dubé St-Martin, infirmière, chef des programmes SIP et scolaire (intérim)
  • Yolaine Michaud, infirmière, infirmière clinicienne Santé parentale et infantile
  • Carine Ouellet, infirmière, infirmière clinicienne soutien à la pratique
  • Stéphanie Ouellet, infirmière, assistante du supérieur immédiat
  • Élène Perron, infirmière, infirmière clinicienne Santé parentale et infantile
  • Isabelle Savary, infirmière, conseillère cadre en soins infirmiers
  • Josée Sirois, infirmière, assistante du supérieur immédiat

 

Vous souhaitez implanter ce projet dans votre établissement?

Contactez Isabelle Savary.