Pratique professionnelle

 

Espace de ressources pour l'infirmière et l'infirmier

 

Contenu clinique
Supplément - L'OIIQ, 100 ans à veiller sur la santé

La Loi 90, déterminante dans l’évolution de la profession infirmière

1999

En novembre 1999, Linda Goupil, ministre de la Justice, lance un vaste exercice de révision du système professionnel québécois.

La modernisation de l’organisation professionnelle dans le secteur de la santé est l’une des questions visées par ces travaux. Ceux-ci se concluront, le 14 juin 2002, par l’adoption de la Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé (projet de loi no 90) , communément appelée dans le système professionnel québécois la « Loi 90 ». Il s’agira d’un événement déterminant dans l’évolution de la profession infirmière.

La Loi 90 redéfinit le champ d’exercice de 11 professions de la santé*, dont les infirmières et les infirmiers, leur confère des activités réservées et leur attribue des activités communes (prévention, promotion de la santé, information). Ces travaux ont été menés avec la préoccupation d’ajuster l’environnement professionnel aux nouvelles réalités, tout en faisant une large place à la complémentarité et à l’interdisciplinarité.

En outre, la Loi 90 venait moderniser la Loi sur les infirmières et les infirmiers de 1973 qui définissait jusqu’alors l’exercice infirmier. Elle vient conférer aux infirmières et infirmiers un rôle qui vient reconnaître leur expertise propre et une place accrue dans le suivi des personnes qui présentent des problèmes de santé complexes. Une avancée bienvenue pour les infirmières et infirmiers qui gagnent en autonomie.

 

Pour aller plus loin