Médias

 

Relations médias :

Bureau du président
 

Colette Ouellet, directrice

Téléphone : 514 604-2298

 

Karina Sieres, conseillère, relations publiques

Téléphone : 514 895-1987


Courriel : relationsmedias@oiiq.org

 

Communiqué de presse
Prix Innovation clinique Banque Nationale 2017

Laboratoire anatomique : stratégies d’apprentissage et de consolidation des acquis en soins infirmiers

11 mai 2017

Trois-Rivières, le 11 mai 2017 – Le prix Innovation clinique Banque Nationale 2017 de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de la Mauricie et du Centre-du-Québec (ORIIMCQ) est décerné au projet intitulé Laboratoire anatomique : stratégies pédagogiques d’apprentissage et de consolidation des acquis, élaboré par trois infirmières et enseignantes en soins infirmiers au Collège de Shawinigan : Josiane Gagnon, Francine Gélinas et Hélène Turgeon.

Ce laboratoire pédagogique en médecine-chirurgie et soins d’urgence offre aux finissants en soins infirmiers une occasion exceptionnelle de pouvoir apprendre l’anatomie du corps humain de manière concrète et tangible par l’observation et la manipulation de pièces anatomiques de cadavres humains.

Ce projet inédit, qui bénéficie d’une collaboration avec le laboratoire anatomique de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), est basé sur une approche interactive permettant de soutenir les futurs infirmiers et infirmières dans le développement de leurs compétences, notamment celles qui concernent l’évaluation clinique de la condition physique et mentale, et ultimement d’améliorer la qualité des soins offerts aux patients et à leur famille. 

 

Approche innovante de transfert de connaissances

Les étudiants en soins infirmiers ont généralement accès à des animaux pour les repères biologiques ou à des mannequins afin de s’exercer en laboratoire. Dans le cadre de ce projet, l’UQTR ouvre ses portes et met à la disposition de ces mêmes étudiants de niveau collégial un circuit de trois stations d’apprentissage (respiratoire, cardiaque et de réanimation). En sous-groupe restreint de quatre ou cinq personnes et encadré par une enseignante, chaque étudiant explore à son rythme chacune des trois stations, en observant et en touchant les différents organes, sains ou pathologiques, mis à leur disposition. Par exemple, il est possible de palper un cœur, de tâter une artère sclérosée et de manipuler un poumon atteint d’emphysème. Il est ainsi plus facile de mettre à jour les connaissances.

 

Pratique infirmière bonifiée

Le laboratoire anatomique permet de bien visualiser les repères anatomiques et de mieux les intégrer. Les professeures de stage ont noté une amélioration marquée lors de l’évaluation et de l’exécution des examens cliniques. La meilleure compréhension des repères anatomiques amène aussi une appropriation accentuée d’actes propres aux soins infirmiers et augmente la précision et la performance dans l’exécution de techniques invasives. Ces ateliers se concentrent sur l’évaluation clinique de la condition physique et mentale, et la mise en application et l’ajustement de traitements médicaux, des activités réservées qui répondent à la constante évolution des besoins de santé. Cette stratégie pédagogique active et tridimensionnelle optimise la compréhension et la rétention de notions théoriques, tout en permettant de consolider les acquis d’une façon très concrète.

 

Connaissance accrue du champ d’exercice infirmier

Le laboratoire anatomique permet également de maximiser l’utilisation du champ d’exercice infirmier par une connaissance plus approfondie du corps humain et de ses fonctionnements. Cette approche de transfert de connaissances permet d’avoir une compréhension et une exécution accrues des examens cliniques, et de développer une capacité d’évaluation de la condition physique et mentale plus fine. C’est entre autres par le biais de ces examens cliniques que l’infirmière ou l’infirmier développe son jugement clinique contribuant à une évaluation initiale de qualité qui a des retombées essentielles pour les patients. Tous ces acquis contribuent à améliorer la qualité des soins et de l'enseignement réalisé auprès des patients et de leurs familles.

 

Les acteurs du projet

  • Hélène Turgeon, infirmièreenseignante en soins infirmiers
  • Josiane Gagnon, infirmièreenseignante en soins infirmiers
  • Francine Gélinas, infirmièreenseignante en soins infirmiers

Concours Innovation clinique

Le Concours Innovation clinique Banque Nationale a été lancé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec en 1995. Il vise à mettre en valeur les contributions cliniques novatrices des infirmières et des infirmiers de toutes les régions du Québec à la santé de la population, à la qualité des soins offerts et à l’avancement de la profession infirmière. Il contribue également à susciter l’échange d’information entre les membres de la profession. Les gagnants régionaux reçoivent une bourse de 1 000 $ et sont admissibles au Grand prix Innovation clinique Banque Nationale d’une valeur de 3 000 $ remis à l’occasion du Congrès annuel de l’OIIQ, qui se tiendra les 20 et 21 novembre 2017.