Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Le dépistage du SARM et de l’ERV: qui peut l’effectuer?

12 déc. 2019
Le dépistage du SARM et de l’ERV: qui peut l’effectuer?

La prévention et le contrôle des infections occupent une place importante dans les soins, autant dans les milieux de soins aigus que dans les milieux d’hébergement. Qui peut effectuer le dépistage entre l’étudiante, l’externe, la candidate à l’exercice de la profession d’infirmière (CEPI) et l’infirmière et dans quelles conditions? Démystifions le tout!

C’est au titre des activités réservées, soit :

  • Initier des mesures diagnostiques et thérapeutiques selon une ordonnance (ici, souvent selon une ordonnance collective) ou
  • Effectuer des examens et des tests diagnostiques invasifs, selon une ordonnance (ici, souvent selon une ordonnance individuelle),

qu’une infirmière peut effectuer un dépistage des bactéries résistantes comme l’Entérocoque résistant à la vancomycine (ERV) ou le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM), par exemple.

La portée de ce deux activités réservées est très large. Elle permet ainsi à une infirmière d’effectuer et d’initier, conformément aux paramètres de l’ordonnance individuelle ou collective, un vaste éventail d’examens et de tests invasifs, principalement au moyen de prélèvements, de même que d’en analyser les résultats et d’en assurer le suivi requis.

Plusieurs croient à tort que ce dépistage est inclus dans l’activité réservée Initier des mesures diagnostiques à des fins de dépistage, dans le cadre d’une activité découlant de l’application de la Loi sur la santé publique.

Mais encore, dans le parcours de formation, qui peut l’effectuer?

L'étudiante, l’externe en soins infirmiers et la CEPI sont encadrées par le Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées par une personne autre qu’une infirmière ou un infirmier. Le tableau suivant apporte certaines précisions issues de ce Règlement.

 

Étudiante

Externe en soins infirmiers

CEPI

« L’étudiante en soins infirmiers peut exercer, parmi les activités professionnelles que peuvent exercer les infirmières, celles qui sont requises pour compléter le programme d’études auquel elle est inscrite, à l’exception de l’ajustement du plan thérapeutique infirmier, lorsque sont réunies les conditions suivantes :

1oelle les exerce dans le cadre de ce programme d’études;

2oelle les exerce sous la supervision d’une infirmière qui encadre le stage et qui est présente dans l’unité de soins concernée en vue d’une intervention rapide. » (art. 3) ».

Les activités permises aux externes sont précisées à l’annexe 1 du Règlement. Les prélèvements selon une ordonnance leur sont permis et précisés au point 2.

La CEPI peut exercer les mêmes activités professionnelles que les infirmières, hormis les exceptions énumérées au règlement. C’est pourquoi il ne lui est pas permis d'initier des mesures diagnostiques et thérapeutiques, selon une ordonnance.

L’étudiante peut donc effectuer des examens et des tests diagnostiques invasifs, selon une ordonnance lorsque ces deux conditions réglementaires sont réunies.

Cette liste n’inclut toutefois pas les prélèvements nasaux ni ceux effectués au niveau rectal. Lorsque le dépistage d’ERV ou de SARM sont à réaliser par ces orifices, l’externe ne peut donc pas les faire.

Compte tenu de ce qui précède, en présence d’une ordonnance collective, la CEPI devra donc se référer à une infirmière qui procédera à l’évaluation nécessaire du patient et qui prendra la décision. À la suite de son évaluation, l’infirmière peut toutefois décider de confier une activité (le prélèvement) à une CEPI. Dans sa note au dossier, l’infirmière fera état de l’évaluation réalisée ainsi que du reflet de sa décision.

 

À retenir

L’infirmière peut effectuer des examens et des tests diagnostiques invasifs, et initier des mesures diagnostiques et thérapeutiques selon une ordonnance (individuelle ou collective). La CEPI peut effectuer des examens et des tests diagnostiques invasifs, selon une ordonnance individuelle. Toutefois, en présence d’une ordonnance collective, pour que la CEPI puisse le faire, une infirmière doit avoir décidé d’initier ou non le test ou l’examen. L’étudiante peut effectuer des examens et des tests diagnostiques invasifs, selon une ordonnance en respectant les conditions du Règlement. Toutefois, à aucun moment, l’externe ne peut effectuer de dépistage de SARM et d’ERV.

 

Pour en savoir plus

  

Pour aller plus loin