Pratique professionnelle
Perspective infirmière | Automne 2022

Le niveau d’adéquation entre la formation initiale reçue au collégial et les exigences au seuil d’entrée à la profession selon la perspective de l’infirmière débutante québécoise

Kéanne Boily, inf., M. Sc. (c), Sylvie Charette, inf., Ph. D. et Caroline Longpré, inf., Ph. D.

Le niveau d’adéquation entre la formation initiale reçue au collégial et les exigences au seuil d’entrée à la profession selon la perspective de l’infirmière débutante québécoise
Recherche | Le niveau d’adéquation entre la formation initiale reçue au collégial et les exigences au seuil d’entrée à la profession selon la perspective de l’infirmière débutante québécoise

Un écart entre la préparation académique et les exigences au seuil d’entrée à la profession pose des défis de taille pour l’infirmière débutante dans sa capacité à accomplir ses activités professionnelles. À cet égard, une recherche inédite a permis d’explorer l’expérience vécue de la relève infirmière détentrice d’un DEC. Cette étude fait état des facilités et difficultés rencontrées dans l’accomplissement de ses activités professionnelles en début de pratique et propose diverses recommandations concernant la formation initiale au Québec.

Au seuil d’entrée à la profession, l’infirmière nouvellement diplômée est confrontée à de nombreux défis. Parmi ceux-ci, la prise en charge d’un patient instable, la coordination des soins, l’utilisation des résultats probants, l’exercice du jugement clinique dans des situations de soins stables ou instables et la collaboration interdisciplinaire (Djukic et al., 2019; Kavanagh et Szweda, 2017; Loversidge et al., 2018; Song et McCreary, 2020) constituent des exemples fréquemment rapportés dans les écrits. L’infirmière est ainsi disposée à des difficultés de transition et d’acquisition de rôle se répercutant sur sa santé psychologique et sur la qualité des soins.

D’autres enjeux viennent aussi teinter les deux premières années sur le marché du travail des infirmières débutantes. Parmi ceux-ci, notons la question de la formation initiale. Au Québec, comme ailleurs dans le monde, la question est d’actualité : quel est le niveau de préparation requis pour les infirmières de demain? Au Québec, cette question est d’autant plus importante qu’il existe deux voies d’entrées à la profession, soit le diplôme d’études collégiales (DEC) en soins infirmiers et le baccalauréat (de formation initiale) en sciences infirmières. Afin d’émettre des recommandations quant à la forme et au contenu de la formation initiale des générations futures d’infirmières, il paraît donc important de s’intéresser à l’expérience des infirmières diplômées dans leurs deux premières années de pratique, et plus particulièrement de celles issues du programme de formation collégiale en soins infirmiers, qui représentent 61 % des nouveaux permis délivrés en 2021.

Mise en contexte

L’écart constaté entre les rôles que l’infirmière débutante doit assumer et sa formation initiale serait principalement causé par l’augmentation de la complexité des soins, lesquels exigent des compétences* qui vont au-delà de ce qui est appris durant sa formation initiale (Kavanagh et Szweda, 2017; Lima et al., 2016; Ortiz, 2016; Willman et al., 2020).

Cette problématique engendre plusieurs conséquences chez l’infirmière débutante, telles que des difficultés dans l’appropriation de son rôle, de la désorganisation, de l’insécurité dans la prise de décisions et dans la priorisation des soins, ainsi qu’une diminution de l’autonomie professionnelle (Charette et al., 2019; Gardulf et al., 2016; Missen et al., 2015; Walker et al., 2017). Ces difficultés influencent d’ailleurs la transition du rôle d’étudiante à celui d’infirmière et engendrent des impacts psychologiques et émotionnels démontrés, comme une augmentation du stress et de l’anxiété, un isolement professionnel, une désillusion du rôle de l’infirmière, une démotivation, de même qu’une diminution de l’estime et de la confiance personnelles (Charette et al., 2019; Duchscher, 2008; Wakefield, 2018; Walker et al., 2017). Il est également important de noter que l’expérience de l’infirmière débutante est décrite comme étant, en grande partie, dominée par la peur dont celle de commettre des erreurs, d’oublier quelque chose ou même, de causer préjudice à un patient (Hawkins et al., 2019; Wakefield, 2018; Widarsson et Jeong et Smith, 2020). À cela s’ajoute un sentiment, hautement documenté dans les écrits, de ne pas se sentir prête à accomplir pleinement son rôle infirmier en raison de l’ampleur de la tâche et des responsabilités en découlant, qui nécessitent des compétences plus avancées que celles pour lesquelles elle a été formée (Gardulf et al., 2016; Hyun et al., 2020; Walker et al., 2017; Widarsson et al., 2020).

 


Références

Benner, P. (1995). «From novice to expert. Excellence and power in clinical nursing practice». Menlo Park, CA: Addisson-Wesley.

Charette, M., Goudreau, J. et Bourbonnais, A. (2019). «How do new graduated nurses from a competency-based program demonstrate their competencies? A focused ethnography of acute care settings». Nurse Education Today, 79, 161-167. Repéré à https://doi.org/10.1016/j.nedt.2019.05.031

Conseil supérieur de l’éducation (CSE). (2015). «Retracer les frontières des formations collégiales: entre l’héritage et les possibles. Réflexion sur de nouveaux diplômes collégiaux d’un niveau supérieur à celui du DEC technique». Québec: Le Conseil.

Djukic, M., Stimpfel, A.W. et Kovner, C. (2019). «Bachelor’s degree nurse graduates report better quality and safety educational preparedness than associate degree graduates». Joint Commission Journal on Quality and Patient Safety, 45(3), 180-186. Repéré à https://doi.org/10.1016/j.jcjq.2018.08.008

Ducharme, F. et Salois, R. (2021). «Reconnaître et transformer la pratique infirmière au Québec: Un changement porteur d’avenir». Montréal: Ordre des infirmières et infirmiers du Québec – Rapport des commissaires sur les états généraux de la profession infirmière.

Duchscher, J.B. (2008). «A process of becoming: The stages of new nursing graduate professional role transition». Journal of Continuing Education in Nursing, 39(10), 441-450. Repéré à https://doi.org/10.3928/00220124-20081001-03

Fortin, M.-F. et Gagnon, J. (2016). «Fondements et étapes du processus de recherche. Méthodes quantitatives et qualitatives» (3e éd.). Montréal, QC: Chenelière Éducation.

Gardulf, A., Nilsson, J., Florin, J., Leksell, J., Lepp, M., … Johansson, E. (2016). «The Nurse Professional Competence (NPC) scale: Selfreported competence among nursing students on the point of graduation». Nurse Education Today, 36, 165-171. Repéré à https://doi.org/10.1016/j.nedt.2015.09.013

Hawkins, N., Jeong, S., et Smith, T. (2019). «Coming ready or not! An integrative review examining new graduate nurses' transition in acute care.» International Journal of Nursing Practice, 25(3)

Hyun, A., Tower, M.,et Turner, C. (2020). «Exploration of the expected and achieved competency levels of new graduate nurses». Journal of Nursing Management, 28(6), 1418-1431. Repéré à https://doi.org/10.1111/jonm.13105

Kavanagh, J.M. et Szweda, C. (2017). «A Crisis in competency: The strategic and ethical imperative to assessing new graduate nurses’ clinical reasoning». Nursing Education Perspectives, 38(2), 57-62. Repéré à https://doi.org/10.1097/01.NEP.0000000000000112

Lee, S.H., Kim, J.-H., Jung, D. et Kang, S.J. (2019). «Educational needs for new graduate nurses in Korea». Nurse Education in Practice, 34, 167-172.

Lima, S., Newall, F., Jordan, H.L., Hamilton, B. et Kinney, S. (2016). «Development of competence in the first year of graduate nursing practice: A longitudinal study». Journal of Advanced Nursing, 72(4), 878-888. Repéré à https://doi.org//10.1111/jan.12874

Loversidge, J., Yen, P.-Y., Chipps, E., Gallagher-Ford, L., Genter, L. et Buck, J. (2018). «Top-of-license nursing practice, Part 2: Differentiating BSN and ADN perceptions of top-of-license activities». Journal of Nursing Administration, 48(6), 329-334. Repéré à https://doi.org/10.1097/NNA.0000000000000623

Miles, M.B., Huberman, A.M. et Saldaña, J. (2014). «Qualitative data analysis: A methods sourcebook» (3e éd.). Thousand Oaks, CA: SAGE.

Ministère de l’Éducation du Québec (MEQ). (1998). «Pour une harmonisation des programmes d’études professionnelles et techniques». Québec: MEQ – Direction générale de la formation professionnelle et technique.

Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS). (2008). «Programme d’étude technique 180.AO: Soins infirmiers». Québec: MELS.

Ministère de l’Enseignement supérieur (MES). (2021). «Profession infirmière: la ministre Danielle McCann lance la modernisation de la formation collégiale» [communiqué]. Québec. Repéré à https://www.newswire.ca/fr/news-releases/profession-infirmiere-la-ministre-danielle-mccann-lance-la-modernisation-de-la-formation-collegiale-865495332.html

Missen, K., McKenna, L. et Beauchamp, A. (2015). «Work readiness of nursing graduates: Current perspectives of graduate nurse program coordinators». Contemporary Nurse, 51(1), 27-38. Repéré à https://doi.org/10.1080/10376178.2015.1095054

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ). (2009). «Mosaïque des compétences cliniques de l’infirmière: compétences initiales» (2e éd.). Montréal: OIIQ.

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ). (2021). «Rapport statistique sur l’effectif infirmier et la relève infirmière du Québec – 2020-2021». Repéré à https://www.oiiq.org/rapport-statistique-sur-l-effectif-infirmier-et-la-releve-infirmiere-du-quebec-2020-2021

Ortiz, J. (2016). «New graduate nurses’ experiences about lack of professional confidence». Nurse Education in Practice, 19, 19-24. Repéré à https://doi.org/10.1016/j.nepr.2016.04.001

Song, Y. et McCreary, L.L. (2020). «New graduate nurses’ selfassessed competencies: An integrative review». Nurse Education in Practice, 45, 102801. Repéré à https://doi.org/10.1016/j.nepr.2020.102801

Tardif, J. (2006). «L’évaluation des compétences – Documenter le parcours de développement». Montréal: Chenelière Éducation.

Ulupinar, S. et Aydogan, Y. (2021). «New graduate nurses’ satisfaction, adaptation and intention to leave in their first year: A descriptive study». Journal of Nursing Management, 29(6), 1830- 1840. Repéré à https://doi.org/10.1111/jonm.13296

Wakefield, E. (2018). «Is your graduate nurse suffering from transition shock?». Journal of Perioperative Nursing, 31(1), 47-50. Repéré à https://doi.org/10.26550/311/47-50

Walker, A., Costa, B.M., Foster, A.M. et de Bruin, R.L. (2017). «Transition and integration experiences of Australian graduate nurses: A qualitative systematic review». Collegian, 24(5), 505-512. Repéré à https://doi.org/10.1016/j.colegn.2016.10.004

Widarsson, M., Asp, M., Letterstål, A. et Källestedt, M.-L.S. (2020). «Newly graduated Swedish nurses’ inadequacy in developing professional competence». Journal of Continuing Education in Nursing, 51(2), 65-74. Repéré à https://doi.org/10.3928/00220124-20200115-05

Willman, A., Bjuresäter, K. et Nilsson, J. (2020). «Newly graduated nurses’ clinical competencies and need for further training in acute care hospitals». Journal of Clinical Nursing, 29(13/14), 2209-2220. Repéré à https://doi.org/10.1111/jocn.15207

Pour aller plus loin