Pratique professionnelle

 

Espace de ressources pour l'infirmière et l'infirmier

 

Pratique professionnelle
Perspective infirmière | Automne 2021

Le Référentiel de compétences infirmières : de son origine à aujourd’hui

Son implantation sera déterminante pour la pratique infirmière. Unique au Québec, son histoire est fascinante.

Louise Boyer, inf., Ph. D., Sylvie Dubois, inf., Ph. D., Renée Descôteaux, inf., M. Sc. inf., Karine Bouchard, inf., M. Sc., Jacinthe Pepin, inf., Ph. D., Johanne Déry, inf., Ph. D., Patrick Lavoie, inf., Ph. D., Johanne Goudreau, inf., Ph. D. et Louise Robinette, inf., M. Sc.

Le Référentiel de compétences infirmières : de son origine à aujourd’hui
Pratique clinique | Le Référentiel de compétences infirmières : de son origine à aujourd’hui

Le Référentiel de compétences infirmières en milieu de soins de l’enfant à l’adulte (RéCI) existe depuis 2016. Dans le cadre d’une étude prévoyant son implantation nationale, plus d’une quinzaine de directions de soins infirmiers du Québec l’utilisent dans au moins l’une de leurs unités de soins. Cet article vous présente les cinq principaux jalons de son histoire et ses facteurs de succès.

Tout d’abord, il importe de rappeler le concept de compétence et d’expliquer brièvement ce qu’est un référentiel de compétences. Une compétence est un savoir-agir complexe et efficace dans une situation donnée (Tardif, 2017). Par exemple, prenons le jugement clinique infirmier. Il est le résultat d’un savoir-agir, et non d’un savoir-faire comme administrer une injection intramusculaire.

Ainsi, l’infirmière doit mobiliser et combiner une variété de savoirs − savoir-faire et savoir-être −, en plus de puiser dans son bagage d’expériences cliniques, pour exercer son jugement clinique et répondre de manière appropriée aux situations qu’elle rencontre. Une compétence englobe donc une multitude de ressources, non seulement internes mais également externes (Tardif, 2017), provenant notamment des connaissances des collègues et des écrits scientifiques, auxquels l’infirmière peut recourir dans l’exercice de ses fonctions.

Reprenons le jugement clinique comme l’exemple d’une compétence infirmière. À l’instar de toutes ses autres compétences, l’infirmière développe son jugement clinique tout au long de sa carrière professionnelle. Selon la perspective constructiviste, ce caractère développemental de la compétence est représenté dans l’élaboration d’un référentiel de compétences (Tardif, 2017).

Dans le contexte d’une pratique professionnelle du domaine de la santé, un référentiel de compétences comprend généralement de cinq à huit compétences, lesquelles incluent plusieurs ressources : savoirs, savoir-faire, savoir-être, etc. (Poumay et Georges, 2017). En fait, le référentiel décrit la progression de ces compétences, d’une étape à l’autre de leur développement.


Références

Benner, P. (1984). «From novice to expert: Excellence and power in clinical nursing practice». Menlo Park, CA: Addison-Wesley.

Benner, P. (2001). «From novice to expert: Excellence and power in clinical nursing practice». Upper Saddle River, NJ: Prentice Hall.

Boyer, L., Pepin, J., Dubois, S., Descôteaux, R., Robinette, L., … Deschênes, M-F. (2020). «Adaptation and validation of a nursing competencies framework for clinical practice on a continuum of care from childhood to adulthood: A Delphi study». Nurse Education Today, 93.

Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine – Direction des soins infirmiers (DSI). (2014). «Outil de développement professionnel – Infirmière volet clinique». Montréal: CHU Sainte-Justine.

Déry, J., D’Amour, D. et Roy, C. (2017). «L’étendue optimale de la pratique infirmière – Une contribution essentielle à la performance du système de santé». Perspective infirmière, 14(1), 51-55.

Faculté des sciences infirmières (FSI) – Université de Montréal. (2010). «Référentiel de compétences – Baccalauréat en sciences infirmières».

Faculté des sciences infirmières (FSI) – Université de Montréal. (2015). «Référentiel de compétences – Baccalauréat en sciences infirmières» (2e éd).

Goudreau, J. et Boyer, L. (2017). « Dix ans de mise en œuvre d’un programme de 1er cycle universitaire en sciences infirmières basé sur l’approche par compétences : toujours des enjeux d’évaluation ». Dans Poumay, M., Tardif, J. et Georges, F. (dir.), Organiser la formation à partir des compétences. Un pari gagnant pour l’apprentissage dans le supérieur (chap. 3). Bruxelles: DeBoeck.

Goudreau, J., Boyer, L. et Létourneau, D. (2014). «Clinical nursing reasoning in a nursing practice: A cognitive learning model based on a think aloud methodology». Quality Advancement in Nursing Education, 1(1), 1-18. Repéré à http://dx.doi.org/10.17483/2368-6669.1009

Goudreau, J., Pepin, J., Dubois, S., Boyer, L., Larue, C. et Legault, A. (2009). «A second generation of the competency-based approach to nursing education». International Journal of Nursing Education Scholarship, 6, 1-15. Repéré à http://dx.doi.org/10.2202/1548-923X.1685

Keeney, S., Hasson, F. et McKenna, H. (2011). «The Delphi technique in nursing and health research». West-Sussex, UK: Wiley-Blackwell.

Pepin, J., Dubois, S., Girard, F., Tardif, J. et Ha, L. (2011). «A cognitive learning model of clinical nursing leadership». Nurse Education Today, 31(3), 268-273. Repéré à http://dx.doi.org/10.1016/j.nedt.2010.11.009http://dx.doi.org/10.1016/j.nedt.2010.11.009

Poumay, M. et Georges, F. (2017). «Des balises méthodologiques pour construire un référentiel de compétences et une grille de programme». Dans Poumay, M., Tardif, J. et Georges, F. (dir.), Organiser la formation à partir des compétences. Un pari gagnant pour l’apprentissage dans le supérieur (chap. 2). Bruxelles: DeBoeck.

Tardif, J. (2017). «Des repères conceptuels à propos de la notion de compétence, de son développement et de son évaluation». Dans Poumay, M., Tardif, J. et Georges, F. (dir.), Organiser la formation à partir des compétences. Un pari gagnant pour l’apprentissage dans le supérieur (chap. 1). Bruxelles: DeBoeck.

Pour aller plus loin