Pratique professionnelle

 

Espace de ressources pour l'infirmière et l'infirmier

 

Contenu clinique
Supplément - L'OIIQ, 100 ans à veiller sur la santé

Les diplômés hors Québec : une richesse pour les équipes de soins

2006

L’OIIQ, comme tous les ordres professionnels, dispose de plusieurs mécanismes pour assurer la protection du public, dont l’admission à la profession.

Il n’est pas nouveau que des infirmières et infirmiers diplômés à l’extérieur du Québec demandent à venir exercer dans la province. Leur intégration est une question importante pour l’OIIQ qui a mis en oeuvre plusieurs initiatives pour faciliter leurs démarches de demande d’équivalence de diplômes ou de la formation.

L’intégration des infirmières et des infirmiers formés hors du Québec pose plusieurs défis, dont celui de bien évaluer leur formation, leur expérience ainsi que leur capacité à exercer en toute sécurité? auprès de la population québécoise. Entre les pays, la technologie diffère. Les maladies à soigner ne sont pas nécessairement les mêmes. Les infirmières et les infirmiers ont une étendue de pratique variée et n’exercent pas forcément dans un cadre réglementaire similaire. En tout respect de sa mission de protection du public, l’OIIQ doit donc effectuer une analyse rigoureuse de l’équivalence de diplômes ou de la formation afin de s’assurer de la compétence de ces professionnels.

Bien que l’OIIQ ait revu ses processus et réduit le temps d’analyse des dossiers, obtenir un permis, soit la finalité du processus de demande d’équivalence, peut prendre du temps.

 

Pour aller plus loin