Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Les IPS peuvent signer des formulaires de retrait préventif

14 mai 2020
Les IPS peuvent signer des formulaires de retrait préventif

Le Collège des médecins du Québec, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et l’Ordre des sages-femmes du Québec saluent l’entrée en vigueur de la disposition législative contenue dans le projet de loi no 43 qui autorise les IPS à signer des formulaires de retrait préventif pour les femmes enceintes.

« Nous sommes ravis de cette avancée qui illustre, une fois de plus, les connaissances et compétences dont disposent les IPS pour améliorer l’accès aux soins de santé, si primordial dans le contexte de la crise sanitaire de la COVID-19. Elle démontre toute la portée de l’expertise infirmière et de son rôle-clé dans le réseau de la santé au bénéfice des patients », a déclaré Luc Mathieu, président de l’OIIQ.

Toutefois, particulièrement dans le présent contexte de pandémie, les trois ordres professionnels souhaitent que le gouvernement autorise également les 253 sages-femmes du Québec à effectuer cette activité, comme ils le réclament depuis plusieurs années.

 

« […] Le Québec a besoin des compétences de ses professionnels de la santé; c’est pourquoi il est nécessaire de permettre aux sages-femmes de procéder, elles aussi, au retrait préventif et à l’affectation de la travailleuse enceinte ou qui allaite » - Luc Mathieu

 

Cette modification législative permettrait une utilisation plus judicieuse des ressources en personnel de la santé, plus particulièrement en contexte de pandémie.

Pour plus d’informations