Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Avis

Nominations à l’OIIQ

09 juil. 2018
Nominations à l’OIIQ

La Direction, Surveillance et inspection professionnelle, annonce la nomination de trois nouvelles inspectrices.

Lors de sa dernière réunion, le 21 juin, le comité d’inspection professionnelle a nommé Catherine Genest, Marie-France Ouimette et Marie-Carla Thermidor, inspectrices à la Direction, Surveillance et inspection professionnelle.

À propos des inspectrices

Catherine Genest

Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise de l’Université de Montréal, Catherine Genest a exercé de nombreuses responsabilités en tant qu’enseignante, conseillère en soins infirmiers et conseillère en soins spécialisés en oncologie thoracique.

Elle était, depuis 2015, chef de service à l’évaluation et au maintien des compétences infirmières au CHUM. MmeGenest a également collaboré à la rédaction de nombreux articles et réalisé de multiples présentations orales de ses travaux.

Marie-France Ouimette

Gestionnaire et clinicienne engagée possédant une vaste expérience du réseau de la santé et encourageant la collaboration et les partenariats, Marie-France Ouimette est reconnue pour sa communication et son goût pour les relations interpersonnelles.

Mme Ouimette était jusqu’à tout récemment chef des services d’oncologie au CISSS de la Montérégie-Est, à l’hôpital Pierre-Boucher. Auparavant, elle avait été conseillère cadre à la direction des soins infirmiers de l’Institut de cardiologie de Montréal. Mme Ouimette a aussi participé à la rédaction de nombreuses publications et effectué de multiples présentations.

Marie-Carla Thermidor

Après avoir été, pendant près de 20 ans, infirmière aux soins intensifs et à l’unité coronarienne du CHUM, Mme Thermidor était, depuis 2007, conseillère en soins spécialisés en cardiologie et chirurgie cardiaque dans le même établissement.

Elle a également supervisé des étudiants de maîtrise du cours Intervention systémique familiale  et était membre du groupe interdisciplinaire de soutien du CHUM sur l’aide médicale à mourir. Marie-Carla Thermidor a aussi été bénévole pour l’organisme Gap-Vies, qui accompagne des personnes atteintes du VIH.
 

Pour aller plus loin