Communiqué de presse

OIIQ : Francine Ducharme reçoit l’Insigne du mérite 2021

08 nov. 2021
OIIQ : Francine Ducharme reçoit l’Insigne du mérite 2021

Montréal, le 8 novembre 2021 — Francine Ducharme s’est vu décerner l’Insigne du mérite 2021, la plus haute distinction de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), à la suite de l’Assemblée générale annuelle virtuelle de l’OIIQ. Ce prix rend hommage à une infirmière ou un infirmier dont la carrière émérite a contribué de manière exceptionnelle à l’avancement des soins infirmiers ou à la notoriété de la profession.

« Francine Ducharme est une femme passionnée, bienveillante et profondément engagée envers sa profession, aux plan scientifique et social. Femme exceptionnelle, créative et énergique, son engagement profond envers la santé des personnes âgées et de leurs proches est indéniable », a affirmé Luc Mathieu, président de l’OIIQ.

 

Contribution remarquable

Par ses travaux de recherche, Francine Ducharme a contribué de façon exceptionnelle à la santé des personnes âgées et de leurs proches aidants. Ses recommandations ont notamment influencé l’adoption en 2009 de la Loi instituant le fonds de soutien aux proches aidants au Québec et d’une première politique nationale en cette matière en avril dernier.

Titulaire d'une chaire de recherche de la coopérative Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille pendant 15 ans, Francine Ducharme présente un parcours impressionnant et remarquable, comme infirmière ayant travaillé dans les quatre domaines de pratique (pratique clinique, gestion, enseignement et recherche). Elle a écrit plus de 300 articles, mené plus d’une centaine de projets de recherche ici et ailleurs et a été la première Canadienne à décrocher un doctorat en sciences infirmières en 1990.

 

Leader naturelle

Francine Ducharme exerce un fort leadership qui s’est traduit entre autres dans le mentorat de ses étudiantes et étudiants. Parmi les étudiantes dont elle a supervisé les travaux de thèse doctorale en sciences infirmières, deux sont devenues doyennes de facultés de sciences infirmières et deux autres sont titulaires de chaires de recherche dans cette même discipline.

L’ampleur et la qualité de ses réalisations sont reconnues par ses pairs et par des organismes prestigieux. Elle est titulaire de plus d’une trentaine de prix, distinctions et bourses, en plus d’être une gestionnaire et chercheuse investie dans de nombreux comités et impliquée dans des commissions parlementaires ayant influencé les politiques de santé au Québec.

Mentionnons de plus que Francine Ducharme a co-présidé les États généraux de la profession infirmière avec Robert Salois, ex-Commissaire à la santé et au bien-être. Sa fine connaissance des sciences infirmières et son impressionnante feuille de route ont contribué à formuler des recommandations incontournables pour le gouvernement actuel, qui souhaite réaliser un changement de culture dans le réseau de la santé.

 

À propos de l’Insigne du mérite

Plus haute distinction décernée par l’OIIQ, l’Insigne du mérite est un hommage rendu à une infirmière ou à un infirmier dont la carrière a contribué, de manière exceptionnelle, à l’avancement des soins infirmiers ou à la notoriété de la profession.