Médias

 

Relations médias :

Bureau du président
 

Colette Ouellet, directrice

Téléphone : 514 604-2298

 

Karina Sieres, conseillère, relations publiques

Téléphone : 514 895-1987


Courriel : relationsmedias@oiiq.org

 

Communiqué de presse

Ouverture du diagnostic aux IPS

Une avancée sans précédent pour l’accès aux soins
25 févr. 2019
Ouverture du diagnostic aux IPS

Montréal, le 25 février 2019 — L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) salue l’ouverture du Collège des médecins du Québec (CMQ), qui a modifié sa position à l’égard de la pose de diagnostics. « Ce changement de cap aura un impact important sur l’accès aux soins pour les patients, notamment en première ligne. Comme nous l’avons mentionné tout au long de la semaine dernière, les infirmières praticiennes spécialisées (IPS) ont toutes les compétences et connaissances afin de poser un diagnostic dans leur classe de spécialité respective. La reconnaissance des compétences de l’IPS était attendue et force est de constater que le fruit était mûr », a affirmé le président de l'OIIQ, Luc Mathieu.

Les IPS seront ainsi en mesure de diagnostiquer des problèmes de santé courants ainsi que six maladies chroniques, soit le diabète, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, l’asthme, les maladies pulmonaires obstructives chroniques et l’hypothyroïdie, et de travailler dans un contexte collaboratif avec les médecins, fondé sur le respect des expertises de chacun. Des discussions avec le CMQ sont à venir notamment afin de définir les modalités de cette ouverture et d’analyser l’applicabilité de cette décision pour l’ensemble des classes de spécialités. À noter qu’il existe cinq classes de spécialités. « Par le biais du Comité conjoint OIIQ-CMQ, nous souhaitons trouver une voie de passage en vue d’utiliser les compétences des IPS à leur plein potentiel. Il faut sortir du modèle des listes de diagnostics autorisés ou non. Aujourd’hui, nous souhaitons travailler avec le CMQ dans le but d’identifier des critères distinctifs qui permettront aux IPS d’utiliser leur jugement clinique en respect de la pleine étendue de leur champ de pratique », a complété Luc Mathieu.
 

À propos de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

L’OIIQ est le plus grand ordre professionnel dans le domaine de la santé au Québec. Il est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. L’OIIQ est également guidé par ses valeurs de gouvernance que sont la confiance, la bienveillance, le respect et l’équité. Au 31 mars 2018, il comptait quelque 75 000 membres et quelque 16 000 étudiants immatriculés. Sa mission est d’assurer la protection du public par et avec les infirmières et infirmiers, tout en veillant à l’amélioration de la santé des Québécois. L’OIIQ a également pour mandat de contribuer à la promotion d’une pratique infirmière de qualité et d’assurer le maintien des compétences des infirmières et des infirmiers.