Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Pénurie d’onguent ophtalmique d’érythromycine

05 mars 2020
Pénurie d’onguent ophtalmique d’érythromycine

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) souhaite aviser les professionnels de la santé qu’il y a actuellement une pénurie d’onguent ophtalmique d’érythromycine, utilisé pour la chimioprophylaxie oculaire chez les nouveau-nés.

En raison de problèmes d’approvisionnement, l’accès au produit devrait demeurer difficile pour encore quelques semaines.

Quoi faire durant la pénurie?

En attendant la fin de la pénurie, il est recommandé de :

  • prioriser les salles d’accouchement et les maisons de naissances pour les doses restantes au sein des établissements des centres intégrés de santé et de services sociaux et des centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CISSS/CIUSSS);
  • suivre les recommandations publiées par la Société canadienne de pédiatrie en février 2019 : La prophylaxie oculaire néonatale : pénurie d’onguent ophtalmique d’érythromycine pour les nouveau-nés dans le cas où les réserves sont insuffisantes dans les établissements.

Rappel des bonnes pratiques 

Dans le Guide des bonnes pratiques en prévention clinique, le directeur national de santé publique recommande « d’offrir une chimioprophylaxie oculaire à base d’onguent d’érythromycine à tous les nouveau-nés, pour prévenir la conjonctivite néonatale causée par une infection à Neisseria gonorrhoeae. Cet onguent antibiotique permet aussi de prévenir l’infection à Chlamydia trachomatis, bien que moins efficace ».

Pour en savoir plus

Pour aller plus loin