Pratique professionnelle

Responsabilités professionnelles

L’infirmière est imputable de sa décision d’appliquer ou non l’ordonnance collective. Elle doit donc, au préalable, évaluer l’état de santé du patient et déterminer si la situation correspond à celle visée par l’ordonnance collective.

 

Lors de l’application d’une ordonnance collective, l’infirmière doit

  • posséder les connaissances scientifiques et les compétences requises;
  • exécuter l’activité réservée prévue à l’ordonnance dans le respect des conditions qui y sont énoncées;
  • assurer le suivi clinique du patient à la suite de son intervention, y compris le suivi des résultats de tests ou d’imagerie demandés dans les limites de son champ d’exercice ou du domaine de compétence et des règles en vigueur dans son établissement, le cas échéant;
  • s’assurer que des mécanismes sont prévus afin d’assurer le suivi médical de la personne lorsqu’un tel suivi est requis;
  • remplir, le cas échéant, le formulaire de liaison associé à l’ordonnance collective et le transmettre au pharmacien par télécopieur (ou le donner directement au patient pour qu’il le remette au pharmacien). Il est également important de s’assurer que le pharmacien ait accès à l’ordonnance collective, afin qu’il puisse remplir ses obligations professionnelles;
  • documenter ses décisions cliniques au dossier du patient et ajuster s’il y a lieu le plan thérapeutique infirmier.

À noter

Dans le cas où l’infirmière dirige la personne vers le médecin, le transfert de responsabilités s’effectue lorsque la prise en charge par le médecin est en vigueur.

 

Responsabilités de la directrice des soins infirmiers

La directrice des soins infirmiers (DSI) de l’établissement assume les responsabilités confiées par la Loi sur les services de santé et les services sociaux, particulièrement en matière de contrôle de la qualité des soins infirmiers.
 

Dans cette perspective, la DSI doit s’assurer que les infirmières visées (y compris les infirmières de l’établissement exerçant en GMF) ont la formation adéquate et possèdent les compétences nécessaires pour appliquer l’ordonnance collective.