Pratique professionnelle

Infirmière clinicienne spécialisée (ICS) en prévention et contrôle des infections

Le 6 octobre 2011, est entrée en vigueur la réglementation qui crée la spécialité infirmière dans le domaine de la prévention et du contrôle des infections (PCI).

Compte tenu de leur expertise spécifique en matière de santé globale de la personne, les infirmières et les infirmiers sont les professionnels tout désignés pour assurer la surveillance des infections, l’évaluation et la surveillance clinique des personnes ou d’une population à risque ou atteintes d'une infection, permettant ainsi de réduire les complications chez une clientèle déjà très vulnérable.

La prévention des infections évitables, liées à la prestation des soins, est un enjeu majeur de santé publique et l’OIIQ est convaincu que cette spécialité en PCI améliorera la protection de la population lors de situations d’éclosion d’infections et de gestion de crise.

 

Certificat de spécialiste 

Au Québec, le Code des professions stipule qu’un professionnel ne peut se qualifier de spécialiste s'il n'est pas titulaire d'un certificat de spécialiste (art. 58 et 188.2).


Le certificat de spécialiste est un document émis par l’ordre professionnel reconnaissant à un membre de cet ordre le statut de spécialiste dans une classe de spécialité définie par l’ordre. À cet égard, le Code des professions permet aux ordres professionnels de définir, par règlement, des classes de spécialité au sein de la profession ainsi que les conditions requises pour obtenir le certificat de spécialiste dans chaque spécialité. Ces classes de spécialités doivent s’inscrire dans le champ d’exercice de la profession.


La certification de spécialiste exige l’acquisition de connaissances approfondies dans un domaine particulier de la discipline professionnelle. Elle apporte une valeur ajoutée à l’offre de soins tout en assurant la protection du public. Elle atteste que le titulaire du certificat de spécialiste a acquis les connaissances et les habiletés additionnelles requises pour porter le titre de spécialiste dans un domaine particulier. À cet égard, elle permet à la population d’identifier quel professionnel est spécialiste dans tel domaine. Ainsi, seule l’infirmière qui détient un certificat de spécialiste peut s’attribuer le titre de spécialiste. Actuellement, les classes de spécialités reconnues au sein de la profession infirmière sont celles d’infirmière clinicienne spécialisée en prévention et contrôle des infections et celles d’infirmière praticienne spécialisée en cardiologie, en néonatalogie, en néphrologie et en soins de première ligne.