Pratique professionnelle

Étudiante infirmière praticienne spécialisée (EIPS)

L’OIIQ envisage un nouvel examen de certification des IPS
 

Le 6 décembre dernier, le Conseil d’administration de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) décidait d’entreprendre une démarche de modification réglementaire visant à abolir les examens de spécialités destinés aux IPS.

Au cours des dernières semaines, les partenaires concernés par cette démarche, y compris les IPS, ont fait part à l’Ordre de leurs préoccupations quant à l’abolition des examens de spécialités. L’OIIQ a donc décidé d’agir et de revoir son approche afin d’assurer une évolution dans ce dossier.

Sans remettre en question le raisonnement qui sous-tend la position initiale, l’Ordre envisage de développer un nouveau format d’examen commun à toutes les spécialités. Le Conseil d’administration de l’OIIQ sera saisi de cette question les 30 avril et 1er mai prochains. Sous réserve de son approbation, cet examen serait déployé au cours de l’automne 2019 et viserait à évaluer non pas les connaissances des candidates infirmières praticiennes spécialisées (CIPS) – car l’OIIQ considère qu’elles le sont déjà par les universités –, mais plutôt les dimensions professionnelles, notamment la déontologie et la réglementation, qui se trouvent au cœur de la mission de protection du public de l’Ordre.

Des précisions seront communiquées prochainement sur ce dossier. Cependant, soyez assuré que l’OIIQ transmettra toutes les informations nécessaires en vue d’assurer une préparation adéquate à cet examen.

 

L’étudiante infirmière praticienne spécialisée (EIPS) est une infirmière inscrite dans un programme de formation universitaire de deuxième cycle, qui mène à l’obtention d’un diplôme donnant ouverture au certificat de spécialiste, ou qui s'est vu imposer un stage dans le but de bénéficier d'une équivalence. Elle peut exercer les activités médicales réglementées pour la spécialité dans un milieu de stage, selon les conditions suivantes :

  • Exercer les activités médicales sous la supervision d'une IPS ou d’un médecin, lesquels sont sur place afin d'être en mesure d'intervenir auprès de l'EIPS lorsque nécessaire.
  • Détenir une carte de stage numérique.

Pour la classe d’IPS en néonatalogie, être titulaire d’une attestation de formation en réanimation néonatale délivrée par la Société canadienne de pédiatrie.

 

Mécanisme de délivrance de la carte de stage numérique

L’EIPS doit obtenir une carte de stage, délivrée par l'OIIQ, pour exercer les activités médicales prévues au Règlement, lors des stages cliniques.

 

Obtenir une carte de stage

  1. L'EIPS doit être membre de l'OIIQ et inscrite dans un programme universitaire visant l'obtention du certificat d'IPS.
  2. L'EIPS doit informer la Direction, Admissions et registrariat de l'OIIQ qu'elle doit commencer ses stages au moins deux mois avant le début de ces derniers. Cette information devra être confirmée à l'OIIQ directement par l'université.
  3. La Direction, Admissions et registrariat expédie un courriel contenant un formulaire intitulé Demande de carte de stage à l'intention de l'étudiante infirmière praticienne spécialisée, que l’EIPS doit remplir. L’EIPS s'assure que les informations qui y apparaissent sont conformes.

    Le formulaire doit être retourné rapidement, accompagné :
    • d'une attestation d'inscription au programme universitaire émise par le registraire de l'université (seulement pour les étudiants du Québec);
    • d’une attestation de formation en réanimation néonatale délivrée par la Société canadienne de pédiatrie (seulement pour la spécialité néonatalogie);
    • du paiement des frais de 178,21 $ (les frais, qui incluent les taxes, peuvent être modifiés sans préavis).

    NB : La confirmation des lieux de stage ainsi que de la date de début et de fin de celui-ci nous parviendra de votre établissement d’enseignement;

  4. Sur réception de la demande, l'OIIQ procède à l'émission de la carte de stage et transmet à la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) les informations nécessaires pour l’émission du numéro de prescripteur. La RAMQ confirmera à l’EIPS, par lettre, l’autorisation à prescrire ainsi que le numéro de prescripteur.


À la fin du stage et jusqu'à ce que l'OIIQ reçoive du registraire de votre établissement d’enseignement le relevé de notes qui confirme le diplôme et la date d’obtention, la carte de stage ainsi que le numéro de prescripteur ne seront plus valides. Afin d’éviter tout délai indu, il est recommandé que l'EIPS effectue, dès la réussite du programme, les démarches auprès du bureau du registraire de l'université afin que l’information soit transmise à l'OIIQ.

 

Renouveler une carte de stage

  • La carte de stage est valide pour un an. Il peut arriver pour diverses raisons que l'on ait besoin de la renouveler. L'EIPS doit dans ce cas faire une demande de renouvellement de carte de stage à la Direction, Admissions et registrariat de l'OIIQ.
  • La Direction, Admissions et registrariat procède aux vérifications nécessaires auprès de l'université, et lui fait parvenir une lettre et un formulaire de demande de renouvellement de la carte de stage.
  • Sur réception des documents dûment remplis, l'OIIQ expédie à l'EIPS une nouvelle carte de stage numérique sans frais.
     

Numéro de prescripteur

En émettant une carte de stage, l'OIIQ transmet à la RAMQ les informations nécessaires pour l'activation du numéro de prescripteur.

Le numéro attribué pendant la période de stage sera le même que lorsqu’elle sera candidate infirmière praticienne spécialisée (CIPS).  

 

Lorsque l’EIPS utilise sa carte de stage, elle doit ajouter la lettre correspondante à sa situation professionnelle, soit E pour étudiante, et l’abréviation propre à sa spécialité (IPSPL, IPSSA, IPSSP, IPSNN ou IPSSM) après son numéro de prescripteur.

Par exemple : 81xxxx EIPSPL

 

Nous joindre

Direction, Admissions et registrariat
Courriel : infirmieres-br@oiiq.org