Oui, car déterminer le plan de traitement lié aux plaies et prodiguer les soins et les traitements qui s’y rattachent est l’une de vos activités réservées, avec ou sans numéro de prescripteur.