Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Procéder à l’irrigation d’une sonde à demeure

27 mars 2019
Procéder à l’irrigation d’une sonde à demeure

Cet article fait suite à Champ d’exercice infirmier : testez vos connaissances où nous vous demandions d’associer des actes à des activités réservées.

 

Le fait de procéder à l’irrigation d’une sonde à demeure fait référence à l’activité réservée d'appliquer des techniques invasives.

Il pourrait également faire référence à l'activité d'effectuer et ajuster des traitements médicaux, selon une ordonnance.

 

Appliquer des techniques invasives permet à l’infirmière d’utiliser toute technique invasive qui s’inscrit dans la finalité de son champ d’exercice, que ce soit à des fins diagnostiques ou thérapeutiques ou en soins d’entretien. Cette activité inclut aussi les mesures invasives d’entretien et n’est pas conditionnelle à une ordonnance.[1]

 

En outre, il est possible que l’entretien soit prescrit. Il s’agit alors d’un traitement médical qui doit être effectué dans le respect des paramètres de l’ordonnance. Dans cette éventualité, l’activité réservée « Effectuer et ajuster des traitements médicaux, selon une ordonnance » permet à l’infirmière d’effectuer et d’ajuster un vaste éventail de traitements médicaux, conformément aux indications inscrites dans l’ordonnance individuelle ou collective.

 

L’irrigation d’une sonde à demeure implique l’utilisation de techniques invasives dans le cadre de soins d’entretien du matériel (activité non conditionnelle à une ordonnance) et pourrait également être faite selon une ordonnance, si l’entretien est prescrit.

 

Pour en savoir plus

 


 

Pour aller plus loin