Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Professionnalisme infirmier et prévention de la transmission de la COVID-19

03 avr. 2020
Professionnalisme infirmier et prévention de la transmission de la COVID-19

Le professionnalisme dont font preuve les infirmières œuvrant quotidiennement pour contribuer à endiguer la propagation de la COVID-19 est d’une importance primordiale.

Cette contribution des infirmières s’exprime bien sûr à travers les soins qu’elles dispensent à leurs clients, mais également par l’enseignement prodigué aux personnes rencontrées alors qu’elles n’exercent pas la profession. Dans un cas comme dans l’autre, les interventions des infirmières permettent de favoriser l’application de mesures efficaces de prévention de la transmission du virus.

Les prochains jours pourraient amener les infirmières à se questionner au sujet de l’application de certaines consignes de prévention de la transmission de la COVID-19, alors que l’interprétation de celles-ci peut varier non seulement d’un milieu à un autre, mais également d’une personne à une autre. Cela s’explique notamment par les connaissances scientifiques des infirmières, qui peuvent les pousser à juger parfois sévèrement des gens occupés à faire de leur mieux en appliquant les directives reçues, dans un contexte difficile et incertain.

Lorsque les infirmières sont témoins de comportements leur semblant surprenants, voire inappropriés, nous tenons à rappeler que c’est en favorisant la collaboration et l’entraide et en adoptant une position teintée d’indulgence et de tolérance que nos interventions s’avéreront les plus efficaces. Ce faisant, elles s’assurent de ne pas miner la confiance du public envers non seulement le profession infirmière, mais également les professionnels de la santé ou toute autre personne à l’origine des directives qu’elles remettent en question.

Par ailleurs, la situation que nous vivons présentement peut amener des infirmières à utiliser les médias sociaux pour, par exemple, dénoncer l’application de certaines mesures de prévention de la transmission du virus qu’elles jugent inadéquates. Rappelons que les infirmières qui utilisent les médias sociaux pour s’exprimer publiquement doivent éviter de tenir des propos ou de poser des actes dérogatoires à l’honneur et à la dignité de la profession. La lecture de l’aide-mémoire portant sur l’utilisation des médias sociaux permet de guider les infirmières dans leur utilisation.

Alors que la population a besoin plus que jamais des infirmières, poursuivons ensemble l’excellent travail de promotion de la santé que nous savons si bien réaliser en laissant s’exprimer pleinement les valeurs qui sous-tendent l’exercice de la profession que sont l’intégrité, le respect de la personne, l’autonomie professionnelle, la compétence professionnelle, l’excellence des soins, la collaboration professionnelle et l’humanité.