Aide médicale à mourir

Aide médicale à mourir

CMQ - OIIQ - OPQ

2015

Code : 1447

Ce guide d'exercice est une collaboration de trois ordres professionnels : Collège des médecins du Québec, Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et l'Ordre des pharmaciens du Québec. Il propose les normes à suivre pour effectuer une aide médicale à mourir (AMM). Il se veut un guide pour les médecins et les autres professionnels de la santé ou des services sociaux dans l'exercice de leur pratique, tout en respectant l'esprit de la Loi concernant les soins de fin de vie. Ce guide d'exercice cible la population des personnes majeures et aptes, les seules pour qui l'aide médicale à mourir est autorisée par la Loi. Le document traite aussi de la question de l'objection de conscience des professionnels de la santé en lien avec l'AMM.

Ce guide est pour l’usage exclusif des infirmières.

FICHE TECHNIQUE
LANGUE / français
PAGES / 88
VERSION PDF
ISBN / 978-2-89229-664-8

Mémoire - Projet de loi no 52, Loi concernant les soins en fin de vie

Mémoire présenté à la Commission de la santé et des services sociaux

OIIQ

2013

Dans ce mémoire, l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) soutient l'orientation prise par le projet de loi qui reflète une tendance exprimée par la population d'avoir droit à des soins de fin de vie qui permettent aux personnes de vivre, en toute dignité, les derniers moments de leur vie. Il reconnaît l'importance de mettre en place des balises concernant les pratiques de soins de fin de vie, ainsi qu'un encadrement rigoureux de la sédation palliative continue et de l'aide médicale à mourir. Il fait valoir la contribution unique des infirmières tant auprès des patients en fin de vie et de leur famille, dans l'équipe interdisciplinaire, qu'au point de vue organisationnel.

Le mémoire aborde six thèmes principaux qui reflètent les préoccupations des infirmières et autour desquels sont énoncées des recommandations.

  • La terminologie utilisée dans le projet de loi;
  • L'organisation des soins de fin de vie;
  • L'encadrement de la sédation palliative continue et de l'aide médicale à mourir;
  • La représentation des infirmières à la Commission sur les soins de fin de vie;
  • Les infirmières et l'objection de conscience;
  • Les directives médicales anticipées.

L'OIIQ énonce enfin des conditions essentielles à l'implantation de soins de fin de vie de qualité : formation des professionnels, allocation de ressources professionnelles et soutien financier pour accompagner l'offre de services promis dans ce projet de loi.

FICHE TECHNIQUE
LANGUE / français
PAGES / 34
VERSION PDF
ISBN / 978-2-89229-617-4