L’infirmière ou l’infirmier peut prescrire une thérapie de compression selon les meilleures pratiques reconnues dans le domaine. Ils doivent s’assurer de posséder les connaissances et les compétences requises comme pour toute autre activité concernant le droit de prescrire.